Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog politico-juridique

Afrique: La Zougloutique et la Religion: Pourquoi nos prieres ne montent pas au Createur (Amon)!

Publié le 1 Juillet 2014 par Nick de Bessou

Afrique : La Zougloutique et la Religion :

Pourquoi nos prières ne montent pas au Créateur (AMON ou Dieu) et les véritables raisons de la misère des croyants africains !

[Dossier exclusif du FDRC].

(AMES SENSIBLES S’ABSTENIR)!

 

Par nature et à cause de leur prédisposition traditionnelle ou culturelle, les africains sont encore très attachés à la religion et au mysticisme voire fétichisme. Toutes ces croyances ont leur origine depuis la Vallée du Nil, autrefois le centre d’attractions universel de la civilisation africaine et au-delà. Les européens tentant de s’éduquer se rendirent massivement en Egypte surtout dans la capitale Memphis afin d’apprendre la philosophie, les mathématiques, la médecine, la dentisterie, la pharmacie, la connaissance générale, l’architecture, l’histoire, la religion et l’ésotérisme. Parmi ces européens figuraient Hérodote, Pythagore, Platon et bien d’autres grecs issus du nouveau pôle d’attractions européen, la Grèce. A cette époque, la Grèce était le centre de la connaissance et des lumières. Elle émergeait au-dessus des autres états européens à l’instar de Rome. Il était impératif que la Grèce dépasse la « civilisation romaine » en tout. Il était important que la langue grecque fut  elle aussi répandue à travers l’Europe mais et surtout dans les manuscrits et autres livres saints, comme la Bible africaine.

La première bible fut traduite de l’hébreux au romain puis de l’hébreux au grec, langue devenue la langue officielle européenne de l’époque. Les autres ressortissants  de l’Europe allèrent s’abreuver en Grèce et apprendre la nouvelle mythologie grecque développée afin de surclasser Rome.

Ainsi des nouveaux Dieux firent  leur apparition comme Zeus. Tout ceci était étroitement lié aux multiples voyages d’éducation et de formation des grecs en Egypte, tentant de faire des demi- sauvages européens des personnes éduquées, civilisées mais et surtout ayant leur propre mythologie ou leurs Dieux.

La Grèce ancienne réussit brillamment cette offensive de charme, faisant d’elle la fierté de toute l’Europe et le seul véritable repère historique glorieux des occidentaux. Cependant, la civilisation grecque et sa mythologie furent des résidus des connaissances africaines.

Plus tard, il fallait songer à détruire les véritables sources des connaissances grecques afin de présenter le génie créateur du grec ancien. La campagne de déstabilisation et de destruction de la civilisation pharaonique noire fut longtemps contemplée, sérieusement étudiée puis mise en pratique après avoir infiltré et instrumentalisé les milliers d’esclaves caucasiens dans les palais et autres sites des maitres et leaders noirs. Ces caucasiens en grand nombre et avec l’aide tacite des arabes et autres peuples attaquèrent dès le VIIe siècle les pharaons devenus des bourgeois et moins concernés pour leur sécurité personnelle, car ayant réduit l’effectif de leurs armées après les différentes victoires à travers le monde. Ces pharaons furent surpris par la supériorité numérique des envahisseurs venus d’ailleurs. Ils furent tous assassinés, leurs épouses devenues les conjointes des nouveaux maitres et leurs enfants des esclaves. Ainsi, l’Egypte débutait avec le peuplement des populations blanches en détruisant au maximum les populations noires et les récalcitrants. Les plus chanceux s’enfuirent vers l’actuel Cameroun et Gabon. Depuis lors, l’Egypte est  devenue presque blanche avec des pharaons blancs se succédant les uns et les autres au trône.

Ainsi, les croyances des anciens maitres noirs furent récupérées et transformées pour être reproduites sur des papyrus et autres parchemins. Les quelques grands prêtres de l’ancienne administration pharaonique noire, restés derrière afin de protéger les trésors religieux et autres richesses d’une valeur inestimable, furent soit forcés de coopérer à la publication des secrets religieux des pharaons ou soit, ils décidèrent de coopérer volontairement afin d’éviter une mort atroce.

Cependant ce dernier groupe de grands prêtres donnèrent une minime partie de leur savoir aux occupants car croyant encore à la réincarnation ou le retour triomphal de certains pharaons encore momifiés. Certains pharaons étaient supposés ou destinés revenir de leur voyage dans la Vallée de la mort, comme ce fut le cas d’OSIRIS.

Par conséquent, il fallait gagner du temps jusqu’à ce que la prophétie s’accomplisse afin de reprendre les choses en mains et éliminer tous les envahisseurs indo-européens. Telle fut  l’attitude des grands prêtres ayant collaboré avec les envahisseurs.

Nombreux grands prêtres sont décédés avec leurs secrets, empêchant  réellement la cérémonie de réincarnation de nombreux pharaons.

En clair, les africains avaient la connaissance de la résurrection, chose retrouvée dans les livres saints judéo-chrétiens. Cependant, ces occidentaux sont encore même de nos jours incapables d’expliquer ce phénomène et comment après la mort physique de toutes les sensations d’un individu, cet individu puisse revenir à la vie. Seuls les africains détenaient ce secret. Cela n’existait pas au temps des Romains encore moins des Grecs. Tout ceci fut emprunté aux africains puis inséré dans la tradition ou civilisation grecque de l’époque des lumières de cette même race européenne devenue dominante, créatrice et ingénieuse.

Les philosophes et autres poètes de l’époque furent mis à contribution afin de faire de cette nouvelle civilisation une  référence historique européenne à part entière, d’où la fierté actuelle des occidentaux s’inspirant des écrits d’usurpateurs, de faux philosophes et pseudo- mathématiciens à la pelle pour en faire de véritables icônes du système éducatif occidental. Le système éducatif occidental est de la pure fraude car inspiré des connaissances africaines mais en réalité conçu dans l’unique objectif de faire la propagande d’une civilisation qui ne fut jamais.

Les livres saints en grec ou romain répondaient exactement au souci de faire des caucasiens une race intelligente, ingénieuse, créatrice, civilisée car à peine sortie de l’esclavage ou de leur état de demi-sauvages et finalement après avoir fait l’effort surhumain de se regrouper en communauté hétérogène comme ce fut décrit dans le Contrat Social de Jean-Jacques rousseau. Les caucasiens venaient de s’organiser en communauté ou en société hiérarchisée après de nombreuses tentatives et échecs d’accorder tel ou tel poste de responsabilités à tel ou tel individu ou groupe d’individus. Finalement grâce au contrat social, les européens avaient désormais l’assurance d’appartenir à une société humaine, civilisée, régie par des lois et règles comme cela fut le cas à Memphis (Egypte).

Extrait du livre de Nick De Bessou :

Selon Antoine Fabre D’Olivet, Histoire philosophique du Genre humain, de l’état social de l’Homme, ou Vues philosophiques sur l’histoire du Genre Humain, Tome I, Paris 182.

« Je vais me transporter à cette époque assez reculée de celle où nous vivons ; et raffermissant mes yeux, qu’un long préjugé pourrait avoir affaibli, fixé, à travers l’obscurité des siècles, le moment où la race blanche, dont nous faisons partie, vint à paraitre sur la scène du monde.

A cette époque, dont plus tard je chercherai à déterminer la date, la race blanche était encore faible, sauvage, sans lois, sans art, sans culture d’aucune espèce, dénuée de souvenirs, et trop dépourvue d’entendement pour concevoir même une espérance.

Elle habitait les environs du Pôle Boréal (Pôle nord), d’où elle avait tiré son origine.

La race noire, plus ancienne qu’elle, dominait alors sur la terre, et y tenait le sceptre de la science et du pouvoir : elle possédait toute l’Afrique et la plus grande partie de l’Asie (…) ».

Passée  cette période (contrat social), il fallait désormais atteindre le niveau intellectuel des africains en les approchant, les espionnant ou dérobant leurs connaissances afin de se les approprier après quelques modifications ou codifications.

 

Les fausses bibles occidentales : Louis Segond et La Bible du Roi James (Jacques).

 

Ces deux bibles encore en circulation abusive en Afrique et abusivement utilisées par les croyants ou chrétiens africains sont à la base de leur misère, leur pauvreté et leur statut d’éternel soumis.

En effet, ces bibles sont-elles-mêmes des purs produits de la Bible du souverain Romain Constantin, une œuvre religieuse faisant  l’apologie de sa race, de la supériorité intellectuelle, militaire des romains. Dans l’unique but de maintenir les populations sous la domination romaine, il lui fallut emprunter des passages religieux des enseignements de Jésus-Christ, annoncé comme le Roi des Juifs dont la popularité gagnait en intensité. Les juifs divisés en deux écoles diamétralement et idéologiquement opposées  à savoir Beth Hillel et Beth Shammaï se disputaient à longueur de journée sur la conduite à tenir vis-à-vis de Jésus et de leur rapprochement ou non de l’administration impériale romaine. Les leaders religieux et étudiants de Beth Shammaï furent très proches des romains et de leur philosophie dominante. Ces juifs furent ceux-là même qui collaborèrent avec les romains, acculaient à longueur de journée Jésus-Christ et plus tard l’ont livré à la vindicte populaire afin d’être crucifié en échange d’un grand criminel de la trempe de Barabbas.

Ce sont donc ces juifs qui aidèrent à tripatouiller les enseignements de Jésus pour le compte de la Bible de Constantin et tentant dans le même processus de maintenir la Torah en l’état actuel. En clair, les juifs de l’école Shammaï ont implicitement aidé les romains à travestir la Bible actuelle afin de nier toute perspective salvatrice aux suiveurs, fidèles et disciples de Jésus-Christ d’atteindre le royaume de Dieu. Par conséquent, la Torah n’a jamais connu de profondes transformations comme c’est  le cas des Bibles actuelles manquant gravement 15 livres, portés disparus depuis la sortie des juifs de l’Egypte. Ce sont ces juifs de Beth Shammaï, les nouveaux sionistes de l’état d’Israël et du monde des media et des finances.

Extrait du livre de Nick De Bessou :

Les écoles de Shammaï et d’Hillel.

Hillel fut le Président du Sanhédrin pharisien de l’an -30 jusqu’en l’an 10 de l’ère chrétienne. Le messie, Yeshoua, aurait vécu à cette période-là et aurait été âgé entre 14 et 16 ans. Après le décès d’Hillel, Shammaï, Vice-Président de l’école lui succéda jusqu’en l’an 30. Les juifs ashkénazes soutiennent que le décès de Shammaï correspondait à la crucifixion du messie. Le successeur de Shammaï fut Gamaliel (petit-fils d’Hillel). La succession de Gamaliel sera toute sa descendance à compter de ses fils et petits-fils jusqu’à la fin du 2e siècle.

En clair, Hillel et Shammaï furent des contemporains de Yeshoua. Hillel signifie l’indulgence, la finesse, la souplesse, quant à Shammaï signifiant la rigueur de la loi.

 

Extrait du Livre de Nick De Bessou sur le Panafricanisme :

Les traductions de ces bibles se sont faites uniquement sous l’inspiration ou la motivation humaine. Par conséquent, ces bibles ne peuvent que produire des résultats humains, à l’image du traducteur. Par exemple, son environnement, sa vie publique ou sociale, sa vision politique, sa conception religieuse etc. Selon Wikipédia :

« Louis Segond était un théologien protestant libéral modéré (opposé à d'autres théologiens dits "orthodoxes" qui ne voulaient pas remettre en cause les héritages ancestraux du protestantisme). La traduction de Segond fut mal accueillie à son époque. Segond fut notamment accusé de porter atteinte à la doctrine de l'inspiration des Écritures et de rejeter certaines prophéties messianiques de l'Ancien Testament.  Segond a toujours refusé de retoucher son travail ».

En clair, les bibles couramment utilisées par les chrétiens  africains sont toutes deux des fraudes, car étant humainement inspirées, travesties et conçues avec des objectifs suprématistes et mercantilistes.

Selon le Professeur Léandre Sahiri, Le Code Noir, P.58-59 :

« L’Evêque de Lyon

Majesté, la conversion est un changement complet d’orientation, une volte-face de l’être tout entier. L’être converti fait demi-tour pour marcher dans un autre chemin, comme les Thessaloniens. La conversion est absolument nécessaire : Jean 3, verset 6 à 8. La conversion, ce sera la « nouvelle naissance » des Nègres, sans laquelle ils n’entreront pas dans le « Royaume de Dieu » : Ezéchiel 18, verset 32 ; Esaïe 21, verset 12... C’est ce que les Anglais, les Espagnols, les Portugais, les Hollandais, ont fait avec les Indiens. Et, c’est ce que nous ferons… ».

 

Voilà qui est donc clair ! Ces bibles ne sont  pas des livres saints au sens plein du mot ! Ce sont des fraudes !

Ce sont donc de faux ouvrages religieux qui servent à maintenir les africains dans le joug, la  servitude, la pauvreté, la misère et ne leur permettant  jamais d’obtenir les résultats escomptés de leurs prières et ou bénédictions dues.

Comment souhaitez-vous que Dieu puisse vous bénir à partir de fausses bibles même si vous invoquez son nom à tue-tête ?

C’est le cas actuellement des africains encore accrochés à ces bibles sans valeur divine, les conduisant plutôt à servir un autre Dieu !

Aussi, ces bibles ont eu le malin plaisir de reproduire le visage de Jésus-Christ, le présentant blanc comme neige, avec des yeux bleu, de long cheveux blonds et plus ou moins d’origine ou de descendance caucasienne. Ainsi, les occidentaux souhaitaient passer l’idée selon laquelle Dieu est lui-même blanc comme la représentation de son unique fils, Jésus-Christ. En clair, une bible suprématiste afin de soumettre les autres peuples et justifier les agressions, invasions et autres guerres civiles orchestrées par les occidentaux au nom du Christianisme. La Bible de Constantin (Catholique) a permis au lancement de la traite négrière vers fin 1400.

Les Bibles Louis Segond et James ont  permis ou facilité le partage de l’Afrique suite à la Conférence de la Honte de 1884-1885 en Allemagne.

Les choses n’ont  pas réellement évolué même après l’abolition de l’esclavage en Europe et aux Etats Unis D’Amérique et les soit disant indépendances africaines des années 60. D’ailleurs en 1987, le Chancelier Allemand Helmut Josef Michael Kohl, homme politique allemand né à  Ludwigshafen le 3 Avril 1930, actif membre de l’Union Chrétienne-Démocrate D’Allemagne (Chancelier de 1982-1998) :

 

« Il ne saurait être question de laisser l’Afrique s’industrialiser ; l’occident ne se laissera plus surprendre une deuxième fois. L’Asie lui oppose une sérieuse concurrence aujourd’hui, parce que  l’occident avait été distrait face à son développement ! ».

Voilà qui est encore clair venant d’un CHRETIEN s’opposant au développement industriel d’un continent dit indépendant depuis les années 60 et aussi venant d’un homme politique occidental dont le pays fut la raison de la seconde guerre mondiale (1939-1945) et sans aucune colonie ou pré-carré en Afrique depuis 1945.

Comment voulez-vous que les bibles gratuitement offertes aux africains puissent  leur apporter la parole vraie et divine ou  encore la vie éternelle ? N’est-il pas vrai que de tels Chrétiens comme l’ex Chancelier Allemand et ses alliés utilisent abusivement  le nom de « Dieu » afin d’assouvir leur desseins obscurs et mercantilistes au profit de leurs populations et race dite au passage supérieure ?

Comment peut-on comprendre qu’un Chrétien s’oppose au développement des autres peuples, lorsque le prototype du vrai chrétien selon  la philosophie de Jésus-Christ est généreux, tolérant, un bon samaritain, juste, amour etc. ?

Est-ce le cas avec ces occidentaux à l’endroit des africains ?

Alors comment pouvons-nous, nous accrocher fermement aux fausses bibles et représentations erronées de Jésus-Christ et finalement espérer servir Amon le Dieu Créateur pour une vie éternelle ?

L’ex Chancelier Allemand Helmut Josef Michael Kohl, prétendant se réclamer de Jésus-Christ car « CHRETIEN » n’est pas assez diffèrent des esclavagistes et fascistes des années 1400, 1884-1885 à nos jours. Ils sont tous nourris dès la naissance au sein des préjugés et autres contre-vérités faisant de leur race inferieure, barbare, sauvage, paresseuse, égoïste, une super-race, super-intelligente, super-industrieuse, super-savante, super géniale, super-civilisée etc. Tous s’accrochent à une fausse bible et un faux livre, celui de Genèse, livre trafiqué, maquillé, travesti, falsifié à souhait afin de justifier la suprématie occidentale et soumettre par la force, violence, déception, fraude et la pacification les autres races ou groupes ethniques de notre univers :

Genèse 27 :28-29 : « Que des peuples te soient soumis, Et que des nations se prosternent devant toi! Sois le maître de tes frères, Et que les fils de ta mère se prosternent devant toi! Maudit soit quiconque te maudira, Et béni soit quiconque te bénira ».

Extrait du livre de Nick de Bessou sur le Panafricanisme :

L’origine de la suprématie occidentale (Genèse 27 : Versets 28-29).

Selon le Professeur Nicolas Agbohou dans son ouvrage Le Franc CFA et l’EURO contre l’Afrique p.174 : « C’est pourquoi E. SCHURE a pu écrire ce qui suit : « La race blanche venait d’être éveillée par les attaques de la race noire qui commençait à l’envahir par le sud de l’Europe. Lutte inégale au début. Les blancs à demi-sauvages, sortant de leurs forêts et de leurs habitations lacustres, n’avaient d’autres ressources que leurs arcs et leurs flèches aux pointes de pierre. Les noirs avaient des armes de fer, des armures d’airains, toutes les ressources d’une civilisation industrieuse et leurs cités cyclopéennes. Ecrasés au premier choc, les blancs emmenés en captivité commencèrent par devenir en masse des esclaves des Noirs qui les forcèrent à travailler la pierre et à porter les minerais dans leurs fours. Cependant, des captifs échappés rapportèrent dans leur patrie, les usages, les arts et les fragments de science de leurs vainqueurs. Ils apprirent des Noirs deux choses capitales :

La fonte des métaux et l’écriture sacrée, le hiéroglyphe….Le salut des Blancs, ce furent leurs forêts où, comme des fauves, ils pouvaient se cacher pour en rebondir au moment propice ».

Une autre évidence historique est que la domination du monde est toujours cyclique. Car « la race nègre, longtemps plus nombreuse, soumit et domina d’abord la race blanche. Mais celle-ci, graduellement multipliée, secouant le joug de ses maitres, et d’esclaves devenant maitresse, à son tour, les condamna à porter désormais ses tyranniques fers qu’elle venait de briser : les siècles ont passé, et sa colère n’est point encore apaisée ».

 

L’évangélisation démoniaque de l’Afrique : Les mensonges avancés par les négriers dits de la civilisation des Lumières :

Selon le Professeur Léandre Sahiri, Le Code Noir, P.58-59 :

« L’Evêque de Lyon

Majesté, la conversion est un changement complet d’orientation, une volte-face de l’être tout entier. L’être converti fait demi-tour pour marcher dans un autre chemin, comme les Thessaloniens. La conversion est absolument nécessaire : Jean 3, verset 6 à 8. La conversion, ce sera la « nouvelle naissance » des Nègres, sans laquelle ils n’entreront pas dans le « Royaume de Dieu » : Ezéchiel 18, verset 32 ; Esaïe 21, verset 12... C’est ce que les Anglais, les Espagnols, les Portugais, les Hollandais, ont fait avec les Indiens. Et, c’est ce que nous ferons… ».

 

Eux-mêmes qui prétendent nous avoir apporté la civilisation, civilisation qui ne fut jamais, et prétendant être la civilisation des Lumières (France), est celle-là même qui continue de maintenir les africains dans les fers de la domination, servitude et exploitation abusive. Ces faux poètes et autres philosophes de cette époque peu reculée, furent eux-mêmes des esclavagistes et des pions essentiels pour la promotion de la suprématie occidentale et la traite négrière, traite négrière et/ou esclavagiste ayant désormais pris la forme de coopération Nord-Sud avec les mêmes pratiques esclavagistes et négrières. Voilà ce que racontait une de ces fraudes françaises :

 

« Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute »- La Fontaine !

 

Que disent-ils ces occidentaux de cette assertion d’un des leurs, propulsé au-devant de la scène mondiale comme l’une des grosses têtes pensantes de la civilisation des lumières, et faisant encore tristement partie des auteurs négriers et esclavagistes encore inscrits dans le système éducatif occidental, système éducatif occidental truffé de contre-vérités et préjugés imposés aux africains et autres peuples ?

 

Partagent-ils cette assertion ou la réfutent-ils ? Violente question !

 

Ne serait-il pas intéressant et approprié de reconnaitre nos erreurs et notre ignorance à servir un autre Dieu autre que celui connu des africains ?

Qui est donc ce Dieu que servent les africains en ce moment précis ? Est-ce Amon ou Dieu, Adonaï ou Jéhovah  ou Zombé ou Lagô ou « JE SUIS » ou Gnamiên ou Allah ou encore LUCIFER OU SATAN OU LE PRINCE DES TENEBRES ?

Pour notre part, il ne fait aucun doute que les africains servent inconsciemment le Dieu Mammon ou LUCIFER. Ils sont convaincus avoir tourné le  dos à leurs soit disant  pratiques fétichistes ou de kéfirs ou d’idolâtres pour en réalité adorer des statuettes occidentales supposées être Jésus-Christ et la vierge Marie, en réalité des projections suprématistes de racistes passant pour des sauveurs et philanthropes à l’égard  des africains.

DIEU NE SE TROUVE POINT DANS NOS EGLISES AVEC NOS FAUSSES BIBLES,  NOTRE FAUX JESUS ET NOTRE FAUSSE MARIE ! NOUS SERVONS TRISTEMENT LE SATAN ET NOUS N’EN SOMMES MEME PAS CONSCIENTS !

2 Pierre 2 : 1-3 : « Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine.

Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux.

 

Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point ».

 

LES BIBLES LOUIS SEGOND ET JAMES SONT DES ŒUVRES SATANIQUES ! IL FAUT S’EN DEBARASSER ET LES DETRUIRE COMME DIEU A PROMIS DETRUIRE PAR LE FEU SATAN, SES AGENTS ET ŒUVRES DANS LE LIVRE DE REVELATIONS !

Les africains ont sérieusement besoin de s’affranchir spirituellement de l’emprise de Satan et de ses œuvres dites religieuses ou ésotériques pullulant en Afrique à travers les églises catholiques, protestantes, anglicanes, baptistes et les sectes ésotériques telles la Rose Croix, le Rotary Club, le Lyons Club, la Franc-maçonnerie, Kabala etc. Ce sont des outils d’avilissements et de domination raciale et satanique maintenant  les africains totalement dépossédés de toutes leurs richesses au profit des occidentaux qui s’enrichissent honteusement et fièrement d’avoir encore une fois grugé les noirs de par leur stupidité, ignorance, naïveté et analphabétisme intellectuel et religieux.

Le Bouddhisme et l’Islam fanatique sont aussi des religions corrompues et au service du Dieu Mammon, faisant de nous des esclaves, des personnes en crise, crise mentale, crise psychologique, crise identitaire, crise morale, crise financière et crise armée.

Comment comprendre que ces soit disant religions révélées (Judaïsme, Christianisme et Islam) restent curieusement muettes comme des carpes face à la misère et la souffrance des noirs africains, victimes de guerres civiles, rébellions, coups d’état, génocides, famine, sècheresse, du VIH/SIDA, la mortalité infantile, au manque criard d’eau potable et courante, d’infrastructures sanitaires, au haut taux de mortalité des africains avant leur 50e anniversaire, au haut taux de chômage, à la paupérisation des états africains depuis 1884 à nos jours ?

Comment peuvent-elles restées de marbre, muette, sourde et aveugle face à la misère légendaire des états africains pourtant très riches, la misère des jeunes africains diplômés en occident, victimes de racisme, de violence et attaques racialement motivées, de discrimination sur  la base de leur race, ethnicité, diplômes et niveau intellectuel, niveau intellectuel (IQ) souvent considérés en-deçà de celui des races blanches et couleurs assimilées ?

Pourquoi ce silence coupable et complice ?
 

N’ont-elles pas prétendu nous enseigner la doctrine du Bon Samaritain ? Quand s’apprêtent-elles à jouer leur véritable rôle d’éducatrices, d’organisation humanitaires et humanistes, philanthropiques, généreuses, tolérantes, avocates des pauvres, des orphelins et des veuves ?

Pourquoi ne s’intéressent-elles pas aux autres peuples n’étant pas soit convertis ou baptisés ou ayant accepté leur religion comme l’une des religions révélées, afin de leur apporter assistance morale, physique et financière comme ce fut le cas de Jésus-Christ l’Africain pour les pauvres, les handicapés, les aveugles, les prostituées, les morts (Lazare), les personnes possédées etc. ?

N’est-ce pas cela le Bon Samaritain ?

Peuvent-elles prétendre un instant avoir fait mieux pour les africains depuis 1884 à nos jours ? Sont-ils ces africains mieux lotis depuis l’arrivée ou l’invasion de ces soit disant religions révélées ?

Comment peuvent-elles expliquer la richesse phénoménale de leurs états alors qu’elles exigent aux états africains croyants de se déposséder de tous leurs biens afin d’accéder au Royaume de Dieu et finalement posséder tous les trésors de notre monde dans l’au-delà ?

Pourquoi ces états si riches de notre planète d’où ces relions sont originaires, n’offrent-elles pas le  quart de leur richesse ou même plus aux états africains les plus pauvres comme Jésus-Christ le demandait à un pieux personnage biblique ?

Si l’argent et l’or appartiennent à Dieu, alors peuvent-elles nous indiquer les banques et comptes bancaires de cette divinité en Afrique, en occident ou ailleurs et aussi faire le bilan en termes de valeur des biens accumulés depuis 1884 à nos jours ?

Ce Dieu, très riche et friand du luxe ne peut être le même Dieu que nous, africains, servions depuis la nuit des temps. Le Dieu Amon ou le Créateur est lui invisible, omniprésent, omniscient, humble, amour infini, générosité, partage, communautaire, tolérant, juste, bon, patient, miséricordieux, pardon, pacifique, joie, « Car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et il se repent des maux qu'il envoie »  et finalement ne s’intéresse point aux choses matérielles de notre univers car il est lui-même le Créateur de toutes ces choses-là. Par contre, le Dieu occidental ou Mammon ou Lucifer est très friand du spectaculaire, des choses matérielles et il est très porté sur la richesse, le prestige, l’image faisant de cette divinité à la pelle un esprit orgueilleux, égoïste, individualiste, jaloux, envieux, menteur, mythomane, violent, escroc, meurtrier, assoiffé de pouvoir et un buveur de sang humain, friand des sacrifices rituels sataniques et autres pratiques autrefois interdites en Egypte (Mysticisme et fétichisme). Le propre de ce leur Dieu est d’exploiter abusivement les autres peuples, les massacrer sur l’autel des intérêts et pour sa propre gloire. Un esprit maléfique faisant de ses propres disciples et les autres peuples des esclaves, des personnes éternellement soumises, des personnes en crise morale et réellement sans âmes, sans états d’âme, violentes, égoïstes, individualistes, matérialistes, envieuses, sadiques, pleines de préjugés, vivant dans la psychose permanente des autres et de la violence de toutes sortes, des personnes perverses, des personnes corrompues dans l’âme, des personnes sans vergogne et sans dignité, des ignorants et des suprématistes sans pouvoir justifier l’origine de leur supériorité raciale en grande partie dû à l’ignorance abjecte dans laquelle elles furent élevées. Voilà en réalité le Dieu que servent ces occidentaux et autres couleurs assimilées.

Si Dieu, le propriétaire de toutes choses ne fait pas de ces choses-là une priorité importante dans notre vie car convaincu que ces choses peuvent nous distraire et ou détourner de notre mission sur terre, pourquoi les autres peuples prétendant nous apporter la religion  courent-ils frénétiquement après la fortune et le prestige, choses pouvant les détourner des enseignements divins, au lieu de l’austérité la plus absolue imposée aux africains croyants ?

Servons-nous le même Dieu ou y a-t-il  un Dieu occidental et un Dieu africain ? N’est-il pas grand temps que cela soit tout au moins reconnu aux africains ? Si un Dieu africain existe, n’est-il pas alors évident qu’une religion dite africaine puisse elle-aussi exister ? A quand la rectification ou la révision des préjugés encore véhiculés dans les livres et autre manuscrits occidentaux ?

Servons-nous réellement le même Dieu surtout que notre univers est totalement dominé par Lucifer et ses agents maléfiques ?

Comment peuvent-elles ces religions révélées prétendre servir Dieu lorsque Dieu est abusivement utilisé dans les discours et autres prières hypocrites, alors que ces mêmes religions ne savent absolument rien de Dieu et finalement ces mêmes religions rejettent en bloc Jésus-Christ et tous ses commandements ?

Sont-elles tolérantes, généreuses, prônant la cohésion mondiale, raciale, communautaire, la paix et la stabilité mondiales pour tous et pour notre univers ?

Se sont-elles une fois opposées à l’enrichissement honteux de leurs états aux dépends des africains, les guerres d’invasion, de la violation de la souveraineté des autres états faibles mais naturellement riches, la prolifération des armes de destruction massive, la prolifération et la circulation des armes de guerre souvent en possession des enfants et jeunes filles, incapables de se nourrir, se loger, se soigner, enfants et jeunes filles commettant des crimes odieux au nom de la souveraineté, la marginalisation, l’identité culturelle, les terres ancestrales etc. ?#

Sont-elles contre le Racisme et le Fascisme ? Que font-elles réellement pour combattre cela en leur propre sein et à l’intérieur de leurs états respectifs ?

Pourquoi ne souhaitent-elles pas des grandes conférences interconfessionnelles afin de mettre un terme aux guerres civiles et autres catastrophes humaines de notre univers ?

Que représentent-elles réellement dans nos communautés si elles sont si muettes, si aveugles, si sourdes et finalement incapables de traduire dans les faits et gestes la volonté divine ?

Sont-ils des hommes et femmes religieux ou des hommes et femmes politiques ou  encore des hommes et femmes d’affaires se nourrissant uniquement de la peur, naïveté, ignorance et analphabétisme intellectuel et religieux afin d’endormir au maximum les consciences des africains, exposant impunément les états africains à une exploitation abusive de nos ressources naturelles ?

Peuvent-elles de nos jours prétendre avoir fait mieux aux yeux de Dieu et des africains, africains eux-mêmes tendancieusement et malicieusement décrits par les occidentaux comme des « nègres », des barbares, des sauvages, des sous-hommes, des descendants de primates ou des primates ?

 Si ces religions ont toutes échoué en apportant le strict minimum de bien-être social à nos populations afin de les sortir de la misère légendaire qui fait leur statut planétaire, pourquoi les africains doivent-ils conserver les bibles, corans et autres livres dits saints ?

Pourquoi les africains doivent-ils encore croire aux paroles sataniques, hypocrites habilement maquillées en paroles divines afin de perpétuer la servitude et la misère des africains ?

N’est-il pas approprié et nécessaire voire salutaire de démissionner d’un emploi si l’employeur ne peut point nous garantir un salaire régulier et l’avancement professionnel ?

Est-il sage de travailler gratuitement ou pro-bono pour l’employeur en espérant après notre mort physique percevoir dans l’au-delà les dividendes de nos efforts sur terre ?

Un tel employé n’est-il pas un insensé ? Les africains sont-ils alors des insensés à tel point de travailler gratuitement pour leur Dieu, Dieu s’enrichissant abusivement et honteusement à partir du rendement gratuit, des ressources naturelles et autres richesses des africains ? –La question reste ainsi posée à nos chers leaders religieux révélés ?

 

A qui payons-nous nos offrandes et dimes les dimanches ?

 

Selon la philosophie Zouglou ou la Zougloutique, Dieu ou Amon, le vrai et unique Dieu, bénit toujours et en abondance ses enfants chaque fois que ces derniers le lui demandent. Un père ne donne-t-il pas à manger à ses enfants affamés ?

Quel est ce père qui ignore les conditions alimentaires de ses propres enfants et ne se manifeste uniquement que lorsque ses enfants le supplient de toutes leurs dernières forces, couchés sur des brancards sous le poids énorme de grosses mouches ? Un tel père n’est-il pas un sadique ?#

 

DIEU OU AMON N’EST UN DIEU SADIQUE ! LUCIFER EST UN DIEU SADIQUE CAR UN ESPRIT MALEFIQUE !

 

Nos prières pour des bénédictions ne montent jamais à Dieu ou Amon donc jamais exaucées, car nous nous servons encore et ce depuis longtemps de faux manuscrits et livres saints (bibles, torahs, coran etc.).

Ces faux livres saints sont eux aussi utilisés dans des endroits souillés par LUCIFER et ses agents maléfiques.

Ces lieux d’adoration sont en réalité des temples à la gloire de LUCIFER.

Comme voulez-vous que nos prières puissent monter jusqu’à Dieu ? Comment voulez-vous être bénis ou vos prières exaucées si vous pratiquez des choses sataniques même sans le savoir ?

Lucifer et ses agents ne peuvent jamais permettre que la bénédiction de Dieu puisse atteindre les destinataires comme ce fut le cas de la bénédiction de Daniel bloquée par un esprit malin !

Lucifer et ses agents ne peuvent jamais accorder de bénédictions aux hommes sinon la MALEDICTION dans toutes ses formes !

LUCIFER est MAUVAIS et DETESTE les CREATURES de DIEU !

Lucifer et ses agents ne connaissent rien d’autres que la Malédiction et la Mort physique pour les créatures de Dieu !

Dieu ou Amon ne peut bénir un de ses enfants même pieux et fidèle habitué de ces temples à la  gloire de LUCIFER !

Nos prières pour la plupart ne montent jamais à Dieu car involontairement ou naïvement, nous confions notre destin aux agents du Diable prétendant être des curés, pasteurs, imams et autres. Quelques fois, ces agents du Diable nous accordent un semblant d’amélioration de nos conditions ou bénédictions éphémères en échange de larges sommes d’argent.

En réalité, ceci est un pacte démoniaque faisant du demandeur de bénédictions, un esclave à jamais du Diable et ses agents. Ce fidèle devient une propriété privée de Lucifer lui imposant ses desideratas et des sacrifices surhumains.

Ces enfants de Dieu seront constamment humiliés et deviendront pour certains des objets sexuels et pour d’autres des esclaves et des pourvoyeurs de fonds pour l’unique bonheur des dirigeants de ces lieux d’adoration. Ces mêmes enfants de Dieu seront souvent victimes d’escroquerie, escroquerie morale, d’abus de toutes sortes, d’humiliations, d’intimidations voire de menaces pour leur propre existence ou pour leur fortune.

Quelle est donc cette religion révélée, donc de Dieu ou Amon maltraitant abusivement ses propres créatures et les laissant croire que leur statut social délétère serait en grande  partie dû à Dieu ou Amon ? Ces enfants de Dieu seront informés du fait que Dieu les a abandonnés à cause de leurs iniquités ou péchés !

Notre ignorance, naïveté, analphabétisme intellectuel et religieux est  à la base de notre condition inhumaine et deshumanisante aux mains des occidentaux et autres peuples.

En clair, nous sommes directement responsables de notre propre misère !

Et  pourtant, nous continuons à chercher ailleurs la solution de nos problèmes ou notre misère lorsque nous ne prenons jamais la peine de nous remettre en cause ou nous autocritiquer.

DIEU OU AMON EST AMOUR, GENEROSITE, VIE ETERNELLE, TOLERANCE, JUSTICE, BONTE, MISERICORDIEUX…ET IL NE SAURAIT ETRE UN DIEU FONCIEREMENT MECHANT ET SOURD A NOS APPELS !

DIEU N’EST PAS UN CRIMINEL OU UN DIEU REVANCHARD, JALOUX, VIOLENT, BELLIGERANT ET MENACANT LA VIE OU L’EXISTENCE DE SES PROPRES CREATURES ! UNE TELLE ASSERTION EST FONDAMENTALEMENT ERRONNEE !

Dieu ou Amon ne nous entend plus car nous nous sommes beaucoup éloignés de lui !

Dieu ne nous voit plus car nous sommes cachés dans des temples à la gloire de Lucifer !

Dieu ne nous entend plus car nous sommes devenus des enfants de LUCIFER et prisonniers-esclaves volontaires au sein de ces temples sataniques !

DIEU N’AIME PAS LE SATANISME ET IL NE SAURAIT JAMAIS S’AVENTURER DANS L’UNIVERS DE LUCIFER AFIN DE NOUS SAUVER DES GRIFFES DES DEMONS ET AUTRES AGENTS MALEFIQUES !

Dieu nous a fait  la grâce divine du LIBRE ARBITRE, libre arbitre nous permettant de choisir entre le Bien et le Mal ou entre le BON  DIEU et le FAUX DIEU, LUCIFER !

Si nous faisons délibérément  le choix de servir le SATAN ou LUCIFER, Dieu ne saurait s’opposer à notre volonté ! Il respectera notre choix ou volonté car il ne nous considère plus comme ses propres enfants mais plutôt comme des agents et disciples de LUCIFER !

 Même si nous invoquons son divin nom, il ne nous écoutera plus jamais ! Par conséquent, nous devons assumer nos responsabilités en tant qu’êtres libres et pensants pour les choix maladroits que nous opérons et finalement ne point en vouloir à Dieu ou encore le blâmer pour tous nos problèmes ou misère.

Dieu ne saurait descendre de son piédestal  afin de nous libérer. Nous devons comme nous l’avions fait pour notre  choix de servir les démons, opérer un autre choix d’abandonner Satan pour lui.

Dieu nous a envoyé des prophètes et  finalement son fils unique, Jésus-Christ, afin de nous délivrer du mal pernicieux que représente Satan et son esprit maléfique. Malgré la mort sur la croix de son unique fils, nous continuons à lui tourner dos pour servir LUCIFER.

Qu’est-ce que nous espérions que Dieu fasse pour nous démontrer son amour parfait et illimité ?

Le vrai bonheur, on ne l’apprécie que lorsque l’on l’a perdu ! – Felix  Houphouët-Boigny.

Dans l’unique but de nous laver de nos iniquités ou péchés, nous avons l’obligation de faire le choix salutaire d’abandonner ces manuscrits et autres faux livres saints et ne plus jamais mettre les pieds dans ces temples sataniques. Nous servons actuellement LUCIFER et non DIEU !

Une fois ce choix salutaire opéré, suivi d’une repentance à l’endroit de Dieu, vous entendrez distinctement la voix des anges et même de Dieu !

Les anges nous guideront progressivement dans notre marche vers la LUMIERE jusqu’à la venue imminente du Royaume de Dieu.

Apocalypse Chapitre 21 : 1-4 : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.

Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. Et j'entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes!

Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu ».

 

[Fin de la Première partie]

 

 

ENSEMBLE POUR UNE AFRIQUE FORTE !

 

Fait à Londres le 1er Juillet 2014.

 

Nick De Bessou

Juriste & Anthropologue Politique.

Président du FDRC

Président du FDRC

[Forum pour la Démocratie et la Résolution des Crises]

Suivez-nous sur www.fdrc-democratie.info

Suivez-nous sur www.nickdebessou-info.com

Suivez-nous sur Twitter: @nickdeBessou1

Suivez-nous sur le Blog: nickdebessou.over-blog.com

Suivez-nous sur Facebook: Nick De Bessou et Nick De Bessou Officiel

 

Nick De Bessou (Juriste & Anthropologue politique, co-fondateur de la Zougloutique, et President du FDRC)

Nick De Bessou (Juriste & Anthropologue politique, co-fondateur de la Zougloutique, et President du FDRC)

Commenter cet article

Bazia 04/07/2014 10:19

Et enfin l'esprit d'incrédulité apprécie que ns ayons un esprit cartésien car celui qui est cartésien est convaincu au moyen des preuves et et ne se laisse pas convaincre sans preuves vérifiables ou tangibles.

Bazia 04/07/2014 10:11

L'esprit d'incrédulité se cache derrière ttes sciencess humaine: philosophie, sociologie, anthropologie psychologie tous les gies que vous pourriez connaitre
ttes ces sciences visent en réalité à élever le potentiel de l homme ds les narines duquel il y a un souffle ,nous ont ils expliqué d où vient ce souffle????????

Bazia 04/07/2014 10:04

Devant les pensées de l'Esprit d'incrédulité ns avons le choix entre demeurer fermes et inébranlables ds la Foi à cause des paroles d 'espérance et de la vérité qui ns servent de parade, ou devenir incrédules parce que nous n avons rien pour contrecarrer ses pensées de doute.
Lorsqu'une personne ne connait pas parfaitement les écritures, c'est à dire leur sens spirituel et caché, elle est ignorante . elle sera souvent très souvent en butte à l'esprit d'incrédulité qui surfera sur la vague de ses lacunes pour lui poser des qstions sur la Bible, question auxquelles elle ne pourra répondre et son incapacité à répondre laissera place au doute.

Bazia 04/07/2014 09:51

La Bible ns dit que la Foi vient de ce qu on entend, Romain, 10:17
et chaque fois que ns avons la Foi c est parce que par un raisonnement ns sommes convaincus de qq chose.
Le travail de l'esprit d'incrédulité consiste à produire ds nos coeurs un raisonnement pour remettre en cause notre conviction.

Bazia 04/07/2014 09:47

L'ignorance est un atout pour l esprit d'incrédulité
La Bible déclare ds le livre Ephésien 4: 18 ils ont l intelligence obscurcie et sont étrangers à la vie que Dieu donne à cause de l'ignorance(incrédulité) qui est en eux et de l 'endurcissement de leur coeur. L'ignorance fait que celui qui est en face des raisonnements l'esprit d'incrédulité( qui ont toujours une apparence de sagesse) les recevra en croyant qu ils sont bons