Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog politico-juridique

Afrique: Jesus est-il de descendance africaine ou juive? [8e Partie et fin]

Publié le 1 Juillet 2014 par Nick de Bessou

Afrique : Jésus-Christ est-il de descendance africaine ou juive ?

Religion révélée ou mensonges religieux !

[Dossier exclusif du FDRC]

[Huitième partie et fin]

(AMES SENSIBLES S’ABSTENIR !)

 

Pendant longtemps, les africains en particulier furent induits en erreur pour la véritable identité culturelle voire raciale de l’unique fils d’Amon ou de Dieu, le créateur. La propagande suprématiste occidentale avait fini par réduit le Rédempteur en caucasien, un blond aux yeux bleus et des cheveux de hippy, le présentant abusivement comme l’image de Jésus-Christ, le fils d’Amon.

Ce personnage grossier, une image erronée du fils de Dieu fut véhiculée partout, surtout en Afrique afin de convaincre les africains de leur infériorité raciale et les maintenir dans la domination suprématiste des occidentaux. La réalité est que pour ce travail psychologique afin de réduire l’africain en éternel esclave et soumis, fut fait longtemps avant le partage de l’Afrique en morceaux ou zones d’influence politique et économique occidentales, suite à la Conférence de la Honte, abusivement appelée la Conférence de Berlin de 1884-1885. Bien avant cette conférence de suprématistes et esclavagistes, le travail psychologique fut déjà conçu, développé et véhiculé à travers des manuscrits, des objets d’art, encyclopédies, annales et les deux bibles occidentales ayant servi de manuscrits suprématistes et esclavagistes pour la conquête de l’Afrique et son exploitation abusive à savoir la Bible de Louis Segond (Version Française) et celle du Roi Jacques ou James (Version Anglaise).

Ce sont ces deux bibles datant de la période pré-Conférence de Berlin (1884-1885) et post-Révolution française (1789) qui furent les éléments psychologiques utilisés afin de pacifier les « indigènes », les réduire totalement au rang de sous-hommes, d’être sans âmes, sans repère historique, sans personnalités, sans dignité, sans histoire glorieuse, sans religion propre à eux, sans autorité, sans souveraineté, sans droits de l’homme, sans culture, sans statut humain, sans rationalité, sans voix, sans présence, sans titre de propriétés etc.

En clair, les bibles occidentales ont fini par réduire des êtres humains, autrefois des souverains, en esclaves, pire en commodités. Ces africains sont devenus par la force des choses des personnes totalement dépossédées, totalement démunies, des éternels soumis pour une vie éternelle dans l’au-delà, se laissant abusivement et naïvement déposséder de tous leurs biens pour une vie éternelle et meilleure dans  le royaume de Dieu, pendant que le colon lui s’enrichit honteusement et grossièrement à partir des richesses et ressources naturelles des africains.

Les africains sont devenus des sous-hommes, des descendants de primates ou des primates par la force des préjugés suprématistes véhiculés à travers les livres d’histoire, les encyclopédies, les annales, les productions artistiques telles la poésie, la philosophie grecque ou occidentale, les media et les arts.

Les préjugés suprématistes sont aussi enseignés dès la naissance des enfants caucasiens afin que ces derniers sachent leur place suprême dans notre univers et le rôle de dominé et d’esclave attribué au noir, noir crée selon eux et la fausse assertion inscrite dans les bibles occidentales faisant de Cham, un noir et esclave à jamais pour la cause de la race blanche.

De tels préjugés et contre-vérités existent tristement dans les soit disant livres saints encore utilisés de nos jours à savoir Bibles, Coran et Torahs.

Depuis plus de 2000 ans, ces grossiers mensonges sont encore véhiculés à travers les 4 points cardinaux de notre univers, mensonges grossiers encore inscrits dans le système éducatif occidental pour la suprématie de cette sous-race prétendant être la crème des crèmes, la lumière de notre univers, la grande conceptrice de la civilisation universelle, elle, sous-race sans repère historique à part le passage mitigé de la civilisation grecque ou domination intellectuelle grecque avec les philosophes, poètes et mathématiciens grecques faisant  la fierté des occidentaux, philosophes, poètes et mathématiciens ayant reçu leur éducation de base en Egypte pharaonique noire pendant le règne divin des pharaons et autres souverains noirs, bien avant l’invasion indo-européenne du VIIe siècle faisant de l’Egypte actuelle un territoire à prédominance blanche.

C’est donc ce peuple de menteurs, d’hypocrites, de malhonnêtes, d’incultes, de barbares et autres racaille de la pire espèce prétendant être les premiers êtres à qui Amon, le Dieu- créateur s’est révélé, faisant de leurs œuvres religieux pompeusement appelés « Religions révélées » à savoir le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam.

Les us et coutumes des africains sont réduits au rang d’idolâtrie, de fétichisme, de satanisme et  les africains considérés comme des kéfirs, des barbares, des sauvages, des indigènes, des idolâtres, des sorciers, des incultes et autres suggestions condescendantes.

Depuis le passage en force des religions dites révélées en Afrique pour leur exploitation abusive et leur domination en tout, des personnages ont fait  leur apparition à savoir Jésus-Christ (Christianisme et Judaïsme) et le Prophète Mahomet (Islam). Ce sont en particulier ces deux religions dites révélées qui sévissent  en Afrique à savoir le nord-africain avec l’Islam et la partie centrale et le sud avec le Christianisme et ses dérivées religieuses à savoir les Protestants, les Evangélistes, les Mormons, les Christianisâtes célestes, les Baptistes et autres sectes et groupes d’escrocs et manipulateurs se servant de la naïveté et de l’ignorance et aussi de l’analphabétisme intellectuel des populations africaines afin de s’imposer dans leur vécu, quotidien ou routine au détriment de leur propre histoire, culture, us et coutumes, faisant d’eux en réalité des êtres téléguidés et contrôlés par les satellites religieux tels le Vatican (le catholicisme), le Church of England (les protestants) et la Mecque (les musulmans).

 

Les sectes et les bibles occidentales ont pour uniques objectifs de créer des cages psychologiques en distribuant les populations selon leur race, activites politiques ou religieuses, statut social etc. Ainsi nait la classification des races avec les caucasiens en tête de liste et les noirs africains au bas de l’échelle.

Cette classification erronée, malicieuse et pleine de préjugés sera distillée à travers les bibles, livres d’histoire et les encyclopédies (système éducatif occidental). Ainsi, les différentes conquêtes furent l’opportunité de détruire l’histoire glorieuse du noir, faisant de lui un être sans utilité sinon pour l’esclavage, la servitude et l’exploitation abusive. C’est cette attitude fondée sur du faux et pleine de préjugés et malices qui est communément partagée à travers le monde.

Les enfants caucasiens sont nourris avec ces préjugés, leur apprenant leur place dans la société et l’utilité du noir dans leur environnement. Ainsi le cas des Négritos aux Philippines n’est que le reflet des contre-vérités et préjugés distillés par le système éducatif occidental.

En clair, nous sommes victimes de nos préjugés par l’unique faute de l’esclave d’hier, tentant d’effacer le passé glorieux du noir et se positionnant comme la lumière ou la « civilisation divine ».

Si les occidentaux se donnent tant de mal à réduire l’identité historique du noir, c’est justement parce que ces deux races ont une histoire commune, histoire qui dévoilera la triste réalité du rapport Maitre-Esclave de l’époque pharaonique et bien avant cette période. Ceci explique l’attitude à détruire la race afin qu’elle ne prenne point conscience, se multiplie et renverse l’ordre in-naturel actuel.

Lorsque l’on arrive au pouvoir par les armes, l’on vit toujours dans la psychose des coups d’état. C’est cela que les africains doivent comprendre du mépris des occidentaux à leur endroit.

Les occidentaux vivent dans la psychose permanente du renversement de l’ordre actuel, faisant d’eux des esclaves à nouveau.

La Zougloutique soutient ceci : Lorsque le chien se fait dangereux, c’est qu’il est lui-même en danger ! Par conséquent, les occidentaux se font menaçants à travers leurs discours, car ils sont en danger permanent ! C’est une question de survie et de domination raciale. Les occidentaux vivent dans la psychose permanente car ils sont conscients des méfaits et autres crimes commis sur les autres peuples. Ils craignent pareils sorts !

En ce qui concerne les Chefs d’états africains, membres des sectes ou groupes ésotériques, ils sont sous le contrôle de certaines autorités maléfiques comme décrites par Paul dans Éphésiens. Chaque territoire est sous la domination d’un prince ou esprit méchant dans les lieux célestes ou terrestres. Ainsi pour l’Afrique de l’Ouest, le prince de ce monde ténèbres est le Chef d’état ivoirien, M. Alassane Dramane Ouattara, un rosicrucien, franc-maçon et bouddhiste. Il a reçu sa formation ésotérique lors de son séjour aux Etats Unis, alors qu’il était étudiant à l’Université de Pennsylvanie.

Les universités américaines imposent l’ésotérisme aux étudiants en les forçant  d’appartenir à des groupes ésotériques pour étudiants sur les campus. Ce sont les groupes de fraternité Alpha, Beta, Gamma etc. Tous ces noms sont aussi mystiques les uns des autres. L’initiation  à l’ésotérisme est une pratique humiliante aux Etats Unis d’Amérique.

Les initiés deviendront des frères et sœurs à vie, une sorte de pacte diabolique afin de s’apporter mutuellement soutien et assistance.

En réalité, l’initiation à l’ésotérisme est une pratique ancestrale africaine, pour le passage de l’adolescent à l’âge adulte. En Côte D’Ivoire, cela s’appelle la fête de générations chez les Akan.

Comme vous le constatez, nous sommes des victimes de notre propre succès et le comble est que nous ne nous rendons même pas compte de la supercherie des occidentaux.

1 Ceux que nous appelons aujourd'hui les juifs et qui occupent les terres de la Palestine, ceux que nous appelons "Israélites" ne sont pas les descendants d’Abraham, d'Isaac et de Jacob.
Ils ne sont donc pas les vrais Israélites
. Pour le moment seuls les Falashas venants d’Ethiopie, qui sont le résultat de la relation entre la reine de Saba (éthiopienne) et Salomon roi d'Israël , sont des vrais israélites vivants dans le territoire de l'ancien Israël .Salomon lui-même étant le fruit de la relation entre le roi David et Beersheba ex- femme d'Ury le Cananéen.

2 Les Israélites à proprement parler n'ont jamais été de la race qui nous est décrite dans les images de Marie et Jésus qu'on trouve partout. Les anciens Israélites étaient des hommes de race Noire comme ces Falashas ; ils n'étaient pas de race blanche comme on nous l’a toujours fait croire.

Les Juifs qui occupent les terres de l'ancienne Israël sont donc des usurpateurs.
 

La conclusion hâtive selon laquelle les juifs sont des Israélites est la conséquence d'un endoctrinement chronique et d'un tripatouillage biblique par les Juifs eux-mêmes dans l'unique but de tromper les chrétiens .Cet endoctrinement est en train d'être brisé ces temps qui sont les derniers où Dieu est en train de restituer toutes choses.

1/LES JUIFS NE SONT PAS DES ISRAELITES.
 

Quelques éléments et écrits nous éclairent un peu;
 

A/Sous le titre de "Une brève histoire du terme Juif" dans l'Almanach juif de 1980 il est dit ceci :
«Strictement parlant, il est incorrect d'appeler un ancien Israélite un« Juif »ou d'appeler un Juif contemporain un Israélite ou un hébreu."
(1980 Almanach juive, p. 3).
 

B/ Encyclopedia Americana (1985) confirmed:

Khazar, un ancien peuple de langue turque qui gouvernait un grand Etat puissant dans les steppes du Nord du Caucase du 7ème siècle jusqu'à leur disparition au milieu du 11ème siècle AD. Dans le 8ème siècle, la tête de la classe politique et religieuse ... ainsi que la plus grande partie de la noblesse Khazar, abandonna le paganisme et se convertirent au Judaïsme ... (Les Khazars sont considérés comme les ancêtres de la plupart des Russes et des Juifs d'Europe orientale).
 

C/Les Juifs admettent qu'ils ne sont pas les descendants des anciens Israélites dans leurs propres écrits.
 

Selon Hendrie Edward, la plupart des Juifs vivant en Israël et partout dans le monde d'aujourd'hui sont de l'Europe de l’Est.
Il fit donc venir des pharisiens (Edomites) de la terre Sainte pour leur enseigner le Judaïsme accomplissant ainsi la parole du seigneur;
 

Mathieu 23.15 : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! Parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l'est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous ».
 

D/Mr Will Newman un chrétien Juif qui répondait à un rabbi au sujet de leur culte satanique écrivait ce qui suit ;
 

« Oui, nous devons aimer les enfants d'Israël, ce que je fais de tout mon cœur et de toute ma force, mais ni vous ni moi ne sommes parmi les enfants d'Israël biblique.

Les Juifs ashkénazes sont des Russes, descendant de l'empire khazar.
Sans oublier, la prophétie, selon laquelle le retour des Israélites sur leur terre viendra au moment du retour du Christ et il apportera la paix au monde:

Michée : «3:Il sera le juge d'un grand nombre de peuples, L'arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes ; Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre. ».
 

Christ n'est pas encore rentré et les vrais Israélites sont encore éparpillés aux quatre coins de la terre. Il y a des millions d'Arabes morts pour prouver que les vrais Israélites ne sont pas encore retournés en Israël pour le moment. Aujourd'hui Juifs Khazars sont appelés «Yiddish». Ils ne parlent pas le Hébreu ou l'araméen mais un mélange de leur langue Khazar et de hébreu appelée aussi le Yiddish. Dans l'Apocalypse, Dieu se réfère à ces Juifs ashkénazes talmudiques en tant que Juifs qui se disent Juifs (Judaïtés) mais ne sont pas, mais sont plutôt une «synagogue de Satan » ».

E/ Le Dr Oscar Ludwig Levy Bernstein un Juif pose la rhétorique question.

Dans la préface du livre « Importance mondiale de la Révolution russe, » le Dr Oscar Ludwig Levy, un autre Juif, pose la rhétorique question suivante:
 

« Ne sont- ils pas eux [les non -israélites Juifs d'aujourd'hui] les inventeurs du mythe peuple élu? Qui croyez-vous? Vos pasteurs qui déclarent faussement que les Juifs sont le peuple élu de Dieu, sans la moindre preuve pour étayer leurs affirmations.
Les Juifs qui admettent honnêtement ce que les historiens juifs et non juifs ont vérifié que les Juifs d'aujourd'hui n'ont pas un lien racial ou historique avec les descendants d'Abraham, d'Isaac et de Jacob Israël.
Les Juifs sionistes, qui mentent pour leur propre gain politique et le profit comme ils prétendent faussement être Israélites, le peuple élu de Dieu, mais qui refusent de débattre des faits lorsqu'ils sont contestés.
Qui croire ? Dieu Tout-Puissant qui nous a mis en garde contre "le blasphème de ceux qui se disent Juifs(Judahites) et n'en sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan." Non seulement la Bible nous avertit, mais les Juifs eux-mêmes aussi avouent que le khazar Juifs d'aujourd'hui sont des imposteurs. Par conséquent, les chrétiens n'ont plus aucune excuse pour perpétrer le mensonge que les Juifs modernes d'aujourd'hui sont soit Judahites ou Israélites ».

F/Le Talmud
 

Les Juifs prétendent que le « Talmud est une source précieuse et une clé historique pour comprendre leur Messie.
 

Mais que dit le Talmud sur le Christ et les non-Juifs ?
 

«Jésus est en enfer, en train de bouillir dans" les excréments chauds "(Gittin 57a).
«Marie, la mère de Jésus, était une prostituée et a joué la prostituée avec des charpentiers» (Sanhédrin, 106a, b).
«Un Juif peut avoir des relations sexuelles avec un enfant aussi longtemps que l'enfant à moins de neuf ans» (Sanhédrin 54b).
«Quand un homme a des rapports sexuels avec une petite fille ce n'est rien" (Kethuboth 11b).
"Une femme qui avait des rapports sexuels avec une bête est qualifiée pour se marier avec un prêtre juif. Une femme qui a des relations sexuelles avec un démon est également qualifiée pour se marier avec un prêtre juif» (Yebamoth 59b).

Les Edomites ont établi une alliance avec les Romains pour prendre la direction de la Judée et établir un Edomite comme roi ; La dynastie des Hérode dont un a aidé à la construction du temple et en même temps aidé à établir des sectes pour prendre la direction du culte dans le temple.

Ils occupaient une partie importante dans le pharisianisme et les saducéens des scribes etc.

Ils avaient aussi d'autres sectes telles les hérodiens etc. Le but était de supplanter les Israélites qui étaient plus regroupés dans la région de la Galilée.

La preuve est concluante. La plupart des personnes mentionnées dans la Bible étaient sans aucun doute de teint foncé. Et les gens de la région où Jésus venait étaient de race négroïde et mongoloïde. Il n'y avait pas de race blanche en Egypte ou dans les environs à l'époque.

Rien dans la Bible dit que Dieu le Père était un homme blanc ou que son image serait ce que qui est décrit comme un Blanc. Jésus est un descendant d'Abraham, qui venaient de la ville de Samarie d'Ur Chaldes, qui était une civilisation noire, comme beaucoup, sinon la plupart, des sociétés décrites dans la Bible.
Nous savons que le fils de Noé, Ham, était un nègre. Jésus est descendu d'un certain nombre d'ancêtres d’Ham, dont Tamar, Rahab, Ruth, Naomi, Bathsheba et de Jézabel.
 

(Le Anacalypsis, vol. I, livre IV, chap. I).
 

"... Une vierge noire et l'enfant noir parmi les allemands blancs, les suisses, les français et italiens» dit ceci :
 

« Mon ami, M. J.A. Rogers, le célèbre voyageur et journaliste, a vu un assez grand nombre de ces images en noir de la Vierge et l'enfant dans ses voyages en Europe et a découvert que certaines de ces images possèdent des caractéristiques Africaines. Evidemment les premiers chrétiens pensaient que Jésus Christ était un personnage de race noire (éthiopienne) ou ils n'auraient pas tellement montré la teinte foncée de la peau du Sauveur et de sa mère dans leurs tableaux et leurs statues ».

Les Juifs ashkénazes sont des gens sans aucune allégeance à une nation. Leur objectif principal est de posséder le monde entier. Pour obtenir une idée de l'objectif de ces infâmes talmudistes, lisez une lettre que Baruch Levy a adressée en 1879 à Karl Marx:

« Le peuple juif dans son ensemble sera son propre Messie. Il atteindra la domination du monde par la dissolution des autres races, par l'abolition des frontières, l'anéantissement de la monarchie, et par l'établissement d'une république mondiale dans laquelle les Juifs exerceront partout le privilège de la citoyenneté. Dans ce nouvel ordre mondial les Juifs fourniront tous les dirigeants sans rencontrer d'opposition. Les gouvernements des différents peuples formant la République mondiale tomberont sans difficulté dans les mains des Juifs. Il sera alors possible pour les dirigeants juifs d'abolir la propriété privée, et de faire usage partout des ressources des États.

Ainsi la promesse du Talmud va être accomplie, dans laquelle il est dit que quand le temps messianique viendra, les Juifs auront tous les biens du monde entier dans leurs mains. "
 

LES ANCIENS ISRAELITES ETAIENT DE RACE NOIRE.
 

Non seulement les Israélites mais notre Seigneur Jésus Christ était bel et bien un homme de couleur, Il était de race noire. Ne prêtez pas d'attention à toutes ces campagnes orchestrées par les juifs pour vous faire croire le contraire. Pour encore plus d'information lisez Les Vrais Israelites. Nous avons seulement résumé ici ce que nous avons écrit dans " LE VOILE DECHIRÉ", à paraître au temps convenu par Dieu.
 

La réalité est que De Babylone à l'Ethiopie, tout ce peuple dont parle la Bible était un peuple de couleur. Il n'y avait pas ce qu'on peut appeler des blancs à cette époque dans le Moyen Orient et en Afrique.

C'est une insulte orchestrée par les blancs que de ne ramener l'histoire de la race noire qu'à celle des Nubiens comme on le lit partout. Maintenant que la forteresse Juive est détruite vous pouvez anéantir tous leurs arguments.


Le Seigneur Jésus Christ (Yeshoua) était de race noire.


Le Seigneur Jésus christ que Joseph et Marie sont allés cacher en Egypte? (Mathieu 2:3).

Bien sûr ! Il y a eu une destruction de la civilisation Nègre par les Juifs et aussi une campagne de blanchissement des personnages Bibliques dans le temps.
 

Ici un exemple :
 

Première gravure l'image réelle qui représente Yeshoua et ses disciples elle date du 3ème siècle et est l'une des plus anciennes images du Seigneur et ses disciples. C'est à Rome. Elle est cachée au public. Mais dans la deuxième image vous voyez celle qui est présentée au public .Une image où Jésus christ et ses disciples sont blanchis.

L’origine du nom « ISRAËL ».

 

LE VRAI PEUPLE D´IS RÂ EL ou ISIS RÂ EL.

Si vous souhaitez connaitre le vrai peuple d´IS RÂ EL AMON, vous n´avez qu´à regarder ceux sur terre qui ont la peau mélanisée (noire-Kmt). C´est le Dieu Râ (Soleil) qui les avait bronzés à l´aide de son Hexagone et de son Pentagone. C´est des peuples qui vivent aujourd´hui sur le continent africain : les Kmt (Kemit).

 

En clair, nous sommes tous virtuellement prisonniers de notre naïveté, ignorance et nos préjugés développés au fil du temps ou par éducation soit à travers livres et autres documents ou soit par nos propres parents ou communautés.

Nous sommes des prisonniers dans des cages catégorisées par le nouveau Maitre des lieux. De temps en temps, il nous fait sortir de notre cage pour la prestation  de notre vie, faisant de nous des célébrités. Pendant notre liberté provisoire, nous n’avons point la présence d’esprit de nous libérer définitivement ou libérer les autres eux-aussi enchainés dans les fers de la soumission et des préjugés. Très souvent, nous retournons à nos cages respectives, fiers d’avoir accompli notre mission.

Ceci est en grande partie dû au système éducatif dans lequel nous évoluons, faisant de nous des éternels captifs ou des personnes incapables de ne point anticiper sur les évènements. Nous continuons malheureusement de nous nourrir des contre-vérités et préjugés contenus à l’intérieur des Bibles, Corans,  Torahs, livres d’histoire et encyclopédies.

Ceci explique la trop grande confiance et assurance des occidentaux à anticiper sur nos réactions et attitudes et prévoir dans  la mesure du possible des solutions idoines afin de perpétuer la domination et la soumission.

Dès que nous ouvrons les yeux et tentons de nous affranchir, les occidentaux nous apportent de nouveaux éléments afin de nous distraire et nous donner l’impression d’une amélioration de notre bien-être ou conditions de vie.

C’est le cas des conflits sous les fallacieux prétextes de la restauration de la démocratie, la protection des droits de l’homme, la protection des civils menacés par des groupes armés ou états dits dictatoriaux ou génocidaires sous le fameux chapitre VII des Nations Unies.

En réalité, toutes ces actions ne sont que de la pure distraction, car les états attaqués ne seront jamais des états bénéficiant de la démocratie, la protection des droits de l’homme ou la protection des civils. Une fois, les territoires conquis sous ces faux prétextes, les populations sont abandonnées à leur triste sort. C’est le cas de l’Iraq après Saddam Hussein, le cas de la Libye après Kadhafi, le cas du Mali, le cas de la Côte D’Ivoire après Laurent Gbagbo, le cas de la Centrafrique après Bozizé, le cas de la Syrie sous Bashar Assad et de l’Ukraine après la déclaration d’indépendance de l’état de la Crimée. Ces ETATS cités ci-haut sont de véritables terrains de prédilection pour la violence, les affrontements meurtriers entre frères, la violation flagrante des droits de l’homme, des états sans institutions, sans souveraineté, sans âmes. En réalité, des états autrefois stables devenus l’ombre d’eux-mêmes suite au passage des occidentaux.

Aussi longtemps que nous évoluerons au sein de ce système éducatif occidental défaillant, nous demeurerons des éternels captifs, des soumis, des personnes victimes de préjugés et faisant l’apologie de la suprématie de la race blanche ou  les couleurs assimilées.

Nous représentons un véritable zoo humain dirigé de mains de maitre par un esprit maléfique, le Dieu Mammon ou Lucifer ou Satan.

Notre univers est à l’image du Ying et Yen, deux mondes diamétralement opposés de par leurs philosophies respectives, cohabitant l’un près de l’autre. Il est cependant très facile de quitter un monde pour un autre. Le paradis (royaume de Dieu) et l’enfer (Royaume de Lucifer) se trouvent tristement sur terre et non ailleurs. #

Il nous suffit seulement de prendre conscience,  de s’armer d’éducation alternative ou pertinente pour notre propre instruction, éducation, formation et transformation et finalement le courage de faire le bond salutaire vers le royaume de Dieu, royaume où la vie, la paix, l’harmonie, le bonheur, la liberté, la prospérité et la vie éternelle existent en abondance et de façon gratuite. Une fois dans ce royaume divin, notre vie de soumis et nos préjugés meurent à jamais. Nous devenons de nouveaux êtres, tolérants, éduqués et soumis uniquement aux enseignements divins et non sous la domination d’un être humain ou d’un esprit maléfique.

Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? (Romains 8:31).

La Zougloutique est une philosophie africaine ayant pour objectifs d’affranchir les hommes encore dans les chaines de l’ignorance, la naïveté, la soumission à un esprit malin ou maléfique afin de les conduire à leur vraie destinée, comme tracée par le créateur lui-même.

Nous avons tous une mission sur terre basée sur la division du travail. Les chrétiens appellent cela « le Ministère ».

Le ministère de Jésus-Christ fut d’apporter des soins aux malades (possédés par l’esprit du malin) et les affranchir de toutes dépendances. Il a sacrifié sa propre vie pour nous de sorte que la crise créée par Lucifer ne soit plus notre partage.

En clair, son SANG nous a lavé de tous nos péchés et fait de nous de nouveaux êtres libres. Le baptême est donc la mort physique de nos péchés et la naissance de notre âme en parfaite communion avec notre créateur. Ceci explique l’expression « Être né de nouveau ! ».

Il est de notre devoir en tant qu’êtres pensants de découvrir notre mission sur terre ou notre ministère et non se faire complice d’un esprit malin pour la destruction de notre univers, de nos semblables ou de compromettre notre propre ministère.

Tristement les africains sont légendairement attachés aux personnes mystérieuses, au mystère et au mysticisme, faisant  d’eux des esclaves et des victimes de toutes sortes d’abus.

Notre monde ne fut jamais créé pour que nous souffrions ou soyons dans les chaines de la soumission. Il fut plutôt crée pour servir uniquement notre créateur, Amon ou Jéhovah ou Adonaï ou el Shadaï ou Shilo ou « Je Suis » ou Zambé ou Lagô ou Gnamiên. Dès l’instant où nous prendrons conscience de cette réalité, nous serons sur le point de nous affranchir spirituellement.

Dieu est amour et ne saurait être l’auteur de tous nos maux ! Nous sommes nos propres bourreaux car nous nous laissons distraire par des esprits malins ou des personnes mal intentionnées servant le Dieu Mammon, dont l’unique objectif est de détruire notre univers par pure jalousie, envie et aigreur, un ancien ange tentant de jouer le rôle du créateur, lui qui n’a rien crée de ses propres mains, détruire la création d’Amon.

Nous sommes malheureusement complices de la destruction de notre communauté, notre univers en continuant de reconnaitre la soit disant puissance de cet esprit malin et tournant  le dos à notre créateur et notre destinée selon l’unique volonté de notre créateur. Notre monde est le reflet du royaume céleste fondé sur la division du travail.

Le médecin est médecin à cause des malades. Si les malades prétendent être des médecins, il n’y aura plus de médecins ni de malades, mais plutôt une crise morale. Nous occupons des postes qui ne sont pas les nôtres, entretenant la crise morale, crise psychologique, crise financière et crise armée. Dès l’instant où nous décidons de nous soumettre à l’unique volonté de notre créateur, selon sa propre division du travail, alors nous prospèrerons. Pour l’instant, un usurpateur de la trempe de Lucifer joue le rôle du créateur et souhaite faire du créateur son rival et ses créatures des esclaves. Ceci se retrouve encore dans le livre de Job.

Par conséquent, si nous savions un tant soit peu notre histoire, notre religion ancestrale et notre repère historique, nous serions encore des leaders et souverains de notre univers, car l’Afrique fut le choix du créateur lui-même, faisant de ce continent le berceau de l’humanité.

Les capitalistes ne font jamais rien sans profit en retour. Le profit peut être monétaire comme tout autre chose. La bible fut gratuitement distribuée aux « indigènes » pour leur faciliter la pénétration en Afrique mais et surtout de les assujettir. Cette attitude est plus que philanthropique. Or ne peut être un philanthrope, un capitaliste. 

Le Capitalisme est différent d’être un philanthrope. Un philanthrope se rapproche un peu plus du socialiste. Car les socialistes et philanthropes mettent les besoins des hommes au cœur de leur politique,  ce qui n’est pas le cas des capitalistes. Les capitalistes considèrent les hommes comme des commodités, de la main-d’œuvre et des potentiels clients.

En clair, le capitaliste exploite abusivement l’homme. Une telle politique économique ou doctrine ne peut offrir gratuitement des documents bibliques si les personnes au-devant de cette opération n’ont pas de profit en retour. Le profit ici est la soumission de l’africain, le rejet de sa nature, culture, race, religion, langues, civilisation au profit des nouveaux maitres. Ainsi ces africains deviennent des copies du blanc ou du colon en Afrique. Ce sont des êtres eux-mêmes en crise morale, crise identitaire, crise psychologique, crise culturelle, crise politique, crise financière, crise armée. En clair des êtres sans âmes et sans repères comme leurs nouveaux maitres.

Ce travail psychologique fut fait en déstabilisant la sérénité ou le calme naturel de l’africain en lui privant de son autorité, de liberté ou lui imposant des conditions réduisant sa consommation alimentaire (famine, sècheresse, pénurie d’eau potable, maladies tropicales) ou affectant sa santé (VIH/SIDA, Ebola, Malaria, fièvre jaune etc.).

En clair, un individu malade devient très vulnérable et à la merci des prédateurs. Les animaux attaquent toujours les proies malades, faibles ou les petits sans défense ou sans expériences.

C’est cette stratégie que les occidentaux ont développé dans leur laboratoire afin de faire de nous, africains, des éternels soumis et éternels redevables à la civilisation occidentale, civilisation qui sort grandie sans avoir réellement apporté de changements profonds.

Cependant, psychologiquement, les africains attribueront tout leur bonheur ou survie à l’arrivée du colon, ce qui est réellement le contraire.

Le colon se nourrit uniquement de la peur, de l’ignorance et de la naïveté de l’africain. Ceci est la véritable caractéristique du parasite. Les occidentaux sont des parasites car se nourrissant du labeur des autres, sans les moindres efforts. Et pourtant, ils sont  les premiers à pointer du doigt les méfaits ou les fautes des autres, se donnant de la contenance dans le processus. Comme l’accusateur, le Diable ou Satan, le blanc est passé maitre dans l’accusation gratuite ou la diabolisation des autres ne partageant pas leur point de vue. Si les victimes échappent à la diabolisation, elles seront un jour victimes d’assassinat ou d’élimination physique. Est-ce cela la civilisation dite salvatrice ?

La civilisation occidentale est défaillante en plusieurs points et est en plein déclin pour avoir atteint toutes ses limites. De cette civilisation ressort le système éducatif occidental, lui-même très corrompu car truffé de contre-vérités et préjugés.

C’est ce système éducatif dans lequel progressent ou évoluent les africains modernes ou post-déclaration des indépendances africaines. De tels africains sont des purs produits des occidentaux, des copies conformes noires du blanc, corrompus, malléables, sans personnalité, sans repère historique, sans âmes, sans état d’âmes, orgueilleux, modelés, façonnés, transformés, dénaturés, déshumanisés, déracinés, acculturés etc.

De tels individus sont incapables de prédire leur avenir ou anticiper sur certains évènements. Comme des adolescents, ils se réfèrent toujours à la force suprême du blanc pour être guidés dans leurs pas ou décisions. Un tel individu incapable de réfléchir de lui-même et incapable d’anticiper sur les évènements, est l’équivalent de l’animal. Cet individu ne vit pas mais plutôt végète. Comme il végète, alors il est du même rang que les primates pour la ressemblance entre le primate et lui. Ceci explique en général, les préjugés et autres des racistes et suprématistes considérant les noirs comme des sous-hommes ou des descendants de primates ou des primates.

Le système éducatif occidental est celui-là même qui entretient de telles contre-vérités et préjugés à travers les livres d’histoire et les encyclopédies. Cependant, les africains restent encore attachés à ce système éducatif défaillant et raciste. Ils sont souvent fiers de brandir leurs diplômes obtenus dans les plus grandes universités occidentales comme pour dire qu’ils sont très éduqués ou appartenant à l’Elite civilisée. En réalité, ces diplômés ou hauts diplômés sont des produits de la défaillante civilisation et son système éducatif.

Cela ne peut que produire des médiocres intellectuels comme c’est le cas de nos diplômés africains incapables de traduire en réalité et ou faits les connaissances obtenues ailleurs. Le cas du Chef d’état ivoirien, M. Alassane Dramane Ouattara est un cas éloquent. Il est incapable en sa qualité d’expert-économiste de traduire ses connaissances et autres en preuves palpables et visibles pour ces concitoyens.

Il passe plutôt  le clair de son temps à faire la manche au lieu de mettre sur place une certaine discipline économique ou encore appelée « la bonne gouvernance ».

Comment peut-on compter sur le voisin pour nourrir ses propres enfants ? Quelle est donc la responsabilité du père biologique ?

C’est cela la médiocrité créée par le système éducatif occidental. Des diplômés et rien d’autres. Ils manquent gravement d’intellect, de sagesse,  de savoir, de savoir-faire, de dignité, de responsabilités. En clair, des diplômés dépendant du maitre pour les instructions sur le terrain.

La crise financière ou la récession de 2008 à nos jours a fini par exposer les tares et les faiblesses du capitalisme et du système éducatif occidental.

Les services pour personnes âgées sont fermés pour manque de fonds. Les hôpitaux ferment même les urgences. Le chômage des diplômés (Licence, Maitrise et DEA) est  devenu la nouvelle réalité. Et pourtant, les grandes universités et écoles continuent de produire des milliers de diplômés sans la possibilité de leur garantir un quelconque débouché. C’est dire que sous peu, sauf les titulaires du doctorat seront employés dans l’administration.

Prenez le cas des états africains, très pauvres et qui, à notre sens devraient  être en plein chantiers tellement  les infrastructures manquent, sont les pays à fort taux de chômage de diplômés. Impensable mais vrai !

Si une usine d’automobiles produit plus de véhicules que le marché ne peut contenir, n’est-il  pas sage de la part des directeurs de réduire la production mensuelle ou ne produire que selon  la demande du marché ou ne produire que des pièces de rechanges ayant  certainement un potentiel marché pour les vieux véhicules et autres.

En clair, l’usine ne doit produire qu’en fonction de la demande et non en fonction du potentiel profit que l’on peut tirer par une forte production de produits. Une telle politique ne peut que produire la saturation, la surproduction et la baisse de la valeur des produits à vendre, donc une réduction du profit. En d’autres termes, l’usine ne fait pas de profit mais plutôt des lourdes pertes, la conduisant à la fermeture.

Ceci est l’explication de la récession de 2008 à nos jours. Le système éducatif est très défaillant et doit être révisé afin de prévenir ou éviter le fort taux de chômage. Les diplômes reçus ou obtenus dans les universités ne valent plus leur pesant d’or comme par le passé. Ils sont comparables au papier hygiénique et rien d’autres.

Aussi, les titulaires ne peuvent absolument rien faire sans la présence de leurs diplômes. Le diplôme ne fait pas l’individu mais la connaissance,  la pensée et la capacité d’analyser les informations et les traduire en faits réels, font d’un individu, un expert. Ce qui n’est pas le cas de nos diplômés de nos jours. Ils sont incapables de réaliser quelque chose de leur propre connaissance ou mains. Ils sont en réalités des personnes inutiles pour nos états africains.

Jésus-Christ ne fut jamais un titulaire d’un doctorat mais il était  appelé Maitre ou Docteur. Sa connaissance et sagesse provenaient  de l’école de la vie, ses propres expériences et les expériences obtenues au sein de la communauté. Jésus est de nos jours le personnage le plus connu comparé à un individu passant  pour un savant avec trois ou quatre doctorats à son effectif. En clair, le système éducatif occidental n’est pas la crème de la crème, mais la crème de la médiocrité.

La connaissance, la vraie, est d’origine africaine.

La Zougloutique est une philosophie africaine vieille de 23 ans. C’est cette philosophie qui permit à votre humble serviteur de vous instruire, éduquer, former et transformer.

Cependant, le co-fondateur de cette philosophie n’est ni caucasien ou encore titulaire d’un doctorat. Que dites-vous donc messieurs et mesdames les hauts diplômés des grandes écoles et universités de notre univers ?

Qu’avez-vous créé de par votre imagination, travail intellectuel, sagesse et autres ? Absolument rien, sinon comme des perroquets, répéter à tue-tête les théories et autres apprises à l’école. Vraiment ridicule !

Nos populations sont en crise, crise morale, crise identitaire, crise psychologique, crise financière, crise politique et crise armée. Ceci est en réalité le reflet de la civilisation occidentale, en crise, corrompue et défaillante.

Souhaiter s’accrocher à cette médiocre civilisation et son système éducatif, c’est en réalité accepter son statut de personne médiocre !

Il est alors primordial d’avoir en tête la restauration de la civilisation kemite ou un système éducatif pertinent pour les africains eux-mêmes. Ceci serait  le départ de l’affranchissement de l’africain.

Avant de clore ce dossier, nous souhaitons saisir l’opportunité de lancer un défi aux savants, philosophes, écrivains, hommes religieux, curés, pasteurs, rabbins, imams, anthropologues, archéologues, hommes et femmes des média, journalistes d’investigations, chercheurs et autres érudits, universitaires et lauréats ou titulaires des Prix Nobel dans notre univers suprématiste, de nous apporter les contradictions scientifiques qui s’imposent ou de reconnaitre nos travaux à la fois d’anthropologue politique et amateur des sciences comme des travaux révolutionnaires afin que le système éducatif occidental puisse réviser ses contre-vérités et préjugés contenus dans ses ouvrages favorisant l’esclavage psychologique, la servitude, la suprématie fausse, l’exploitation abusive des autres peuples, pour que les peuples selon la volonté du créateur se retrouvent en parfaite harmonie dans un univers stable, paisible, tolérant, respectueux des droits de l’homme, un univers sans la prolifération des armes de destruction massive, un univers où règne la paix, l’amour, la générosité communautaire, le partage, l’égalité des peuples, des races et des sexes selon la volonté abondante et généreuse du plus grand amoureux qui n’ait jamais existé, Amon ou Dieu, le créateur !

 

ENSEMBLE POUR UNE AFRIQUE FORTE !

 

Fait à Londres le 21 Juin 2014.

 

Nick De Bessou

Juriste & Anthropologue Politique.

Président du FDRC

Président du FDRC

[Forum pour la Démocratie et la Résolution des Crises]

Suivez-nous sur www.fdrc-democratie.info

Suivez-nous sur www.nickdebessou-info.com

Suivez-nous sur Twitter: @nickdeBessou1

Suivez-nous sur le Blog: nickdebessou.over-blog.com

Suivez-nous sur Facebook: Nick De Bessou et Nick De Bessou Officiel

L'une des Bibles occidentales causant plus de degats psychologiques aux croyants africains! La Bible de Louis Segond!

L'une des Bibles occidentales causant plus de degats psychologiques aux croyants africains! La Bible de Louis Segond!

Commenter cet article

Brother Ayouba 06/08/2016 09:59

merci frere De Bessou, article propre et claire a propos de notre Afrique et notre apport a la civilisation mondiale. j esperes que lorsqu on changera le systeme educatif raciste, moribond occidental par un systeme plus adapte a notre realite africaine, nous nous porterons mieux et poseront des actes de prosperite pour nos enfants et leurs enfants.merci merci merci et tous mes respects pour le combat que tu menes pour nous tous. one love