Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog politico-juridique

TERRORISME: QUI SONT LES GRANDS BENEFICIAIRES?

Publié le 10 Juillet 2015 par Nick de Bessou

LA SEMAINE CONTRE LE TERRORISME ET LE RACISME: QUI SONT LES GRANDS BÉNÉFICIAIRES?


Le terrorisme est un fléau a combattre avec toute notre dernière énergie. Le terrorisme détruit des familles et des peuples sans oublier les édifices et les institutions. Les cas de l’Afghanistan, l’Iraq, la Libye sont des exemples a ne point négliger. Depuis septembre 2001, le terrorisme a gagne en considération et notoriété. Les états passent des lois afin de sauver les populations du terrorisme. Avons-nous fait assez pour la lutte contre le terrorisme ou sommes nous des potentielles victimes?

Le cas précis de la Côte D’Ivoire attire notre attention, tellement la nouvelle loi est illégale et mal pensée.

Selon le régime tortionnaire de Ouattara, la nouvelle loi sur le terrorisme vient avec des pouvoirs inimaginables pour les forces de l’ordre afin de mener des perquisitions sans passer par un juge d’instruction. Aussi elles pourront écouter nos conversations sans l’approbation du juge.

Dans un climat politique comme celui de la Cote D’Ivoire et une histoire récente ne faisant point cas de cas de terrorisme, il est a craindre que la loi serait votée avec effet immédiat afin que les opposants soient indexés comme des troubles fêtes.

L’intention derrière cette loi est de confondre les opposants gagnant du terrain et les faire passer pour des personnes ayant l’intention de poser des bombes et autres afin de se débarrasser de Ouattara.

Le succès du CNC et la grande mobilisation des troupes contre Ouattara est a blâmer ou expliquerait l’attitude du tyran. Ce même tyran aurait acheté des armes d’une valeur de 60 milliards de nos francs à quatre mois des élections. La DGSE française a confirmé l’achat des armes en provenance du Bénin de Yayi Boni.

La démocratie est donc en danger et les populations ne sont point sorties de l’impasse avec Affi N’Guessan et de l'ornière avec la France et Ouattara.

Si la France peut confirmer l’achat d’armes en provenance du Bénin sans saisir le conseil des Nations Unies afin de le sanctionner ou lui couper les vivres, c’est dire que la France approuve tel achat et que ces mots en faveur de soulèvements à la burkinabè ne sont que pure hypocrisie et duplicité.

Quant a la loi portant sur le terrorisme en Cote D’Ivoire, il faut retenir ceci: La restriction des droits des citoyens, l’intimidation et la violation de leurs droits constitutionnels. A cela il faudra ajouter ceci: Les juges d’instruction deviennent parties de la décoration institutionnelle, donc sans pouvoir et sans représentativité.

Dans le cas précis de la loi portant sur le terrorisme, nous devons clarifier certaines choses. Avant toutes écoutes téléphoniques, il vous faut des renseignements sur les activités de certaines personnes et leurs mouvements. Aussi, cela doit être approuvé par un juge d’instruction.

Le juge doit être disponible à tout temps pour signer les documents de perquisition. Les forces de l’ordre n’agissent point sans l’approbation du juge. souhaiter le faire est suicidaire et aussi une grave violation des droits des citoyens ivoiriens dans un pays où tout le monde porte des armes sans autorisation expresse. Donc il faut sécuriser le pays avant tout acte contre le terrorisme. Une campagne pour le dépôt des armes serait la bienvenue. Ensuite une amnistie pour eux et enfin durcir le ton après l'opération de dépôt d’armes.

La loi elle-même doit être revue afin d’inclure les garde-fous pour les populations, les protéger et ne point les intimider. La loi dans son format actuel est illégale et inappropriée car une loi doit passer le texte de l’observation. L’observation dure entre un et 6 mois avant que la loi ne soit promulguée.

Une loi avec effet immédiat se passe si et seulement si le danger est permanent ou imminent, ce qui n’est point le cas, même si Ouattara compte sur ses copains djihadistes afin de déstabiliser le pays avant les élections d'octobre 2015. La Cote D’Ivoire ne connait point de Djihadistes ou de sérieux problèmes de terrorisme. Ceci est une tactique du régime tyrannique d’Abidjan afin de se donner du temps et se maintenir au pouvoir sans changer la constitution de Juillet 2000 en son article 35. Il compte ainsi faire usage de l’article 48 afin de se maintenir au pouvoir, sa seule issue légale. Cela revient à dire que les partis politiques au sein du CNC doivent être très vigilants et exiger son départ et celui des français avant la tenue des élections. A bon entendeur, salut!

TEAM G.O.D THE LIGHT.

FAIT A LONDRES LE 10 JUILLET 2015.


NICK DE BESSOU

PRÉSIDENT DU FDPRC

JURISTE EN DROIT INTERNATIONAL & COMMUNAUTAIRE.

ANTHROPOLOGUE POLITIQUE (*ENSEIGNANT-CHERCHEUR).

FONDATEUR DE LA ZOUGLOUTIQUE (PHILOSOPHIE AFRICAINE)

DIRECTEUR-GENERAL DU FDRC-MEDIA.COM

L'ASSEMBLEE NATIONALE DE COTE D'IVOIRE: UNE ASSEMBLEE MONOCOLORE ET AUX ORDRES.

L'ASSEMBLEE NATIONALE DE COTE D'IVOIRE: UNE ASSEMBLEE MONOCOLORE ET AUX ORDRES.

Commenter cet article