Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog politico-juridique

Israel-Palestine-Communaute internationale (ONU/CPI): Quand le "peuple elu de Dieu" massacre impunement d'innocentes personnes!

Publié le 15 Juillet 2014 par Nick de Bessou

Israël-Palestine-Communauté Internationale (ONU)-CPI : Quand « le peuple élu de Dieu » massacre impunément d’innocentes personnes !

 

Vous avez dit « Peuple élu de Dieu » ou l’expression manifeste de l’Injustice internationale ?

Une politique de deux poids deux mesures ou l’hypocrisie de la Communauté Internationale !

[Dossier Spécial & Scientifique du FDRC]

[Première partie]

(Paresseux intellectuels & Ames sensibles, s’abstenir !)

 

Le conflit israélo-palestinien a meublé toute notre enfance et continue encore de le faire. Nous étions très jeunes ou des adolescents pour réellement comprendre ce conflit fratricide, conflit qui aurait pu être évité ou réglé depuis des décennies, si ce n’était pas le manque ou l’absence criarde et manifeste d’un camp, l’Israël,  souhaitant maintenir le statu quo et imposer ses vues, sa vision, sa philosophie, sa religion, sa culture, sa langue aux voisins du Moyen-Orient et au monde entier.

Toutes les tentatives de règlements du conflit par le truchement de l’ONU et la soit disant communauté internationale sont restées vaines. Les résolutions onusiennes ont automatiquement suivi afin de pousser l’état d’Israël à faire des concessions voire des compromis. Cela n’a jamais produit l’effet escompté. Pourquoi ?

L’ONU a son siège à New York (USA). Les Etats Unis d’Amérique est l’état occidental avec le plus de personnalités juives dans tous les domaines à savoir les finances, la politique, les media, la recherche technologique et scientifique, le cinéma, services hôteliers, industries de fabrication d’armes de guerre,  industries automobiles et constructions d’avions civils et militaires, le trafic de pétrole, or, diamant, le business international, toutes regroupées au sein d’un club secret d’amis mal intentionnés, puissants, manipulateurs, des faux religieux et illuminati, communément appelé « Le Lobby Juif ».

Ce club secret d’amis, très puissants sont ceux qui font et défont les Présidents américains. Ce sont encore eux qui décident de l’orientation de la politique internationale des Etats Unis. Finalement ce sont encore eux qui décident de l’application stricte des résolutions onusiennes à savoir sanctions diplomatiques, embargos, interventions militaires etc.

Ces sanctions ne peuvent jamais être appliquées à la lettre à cause du Lobby juif, maintenant les présidents américains en otage ou eux-mêmes victimes de chantage, d’intimidations et autres.

C’est cela la triste réalité de notre univers, univers tristement et malheureusement dirigé selon les humeurs d’un groupe d’individus très puissants, prétendant aussi être issus du peuple élu de Dieu afin de se donner de la contenance et entretenir tout un « mystère divin » autour de ce peuple.

Nous vous proposons quelques résolutions onusiennes datant depuis 1947 à nos jours :

  1. Les Résolutions du Conseil de Sécurité (CSNU) :

Résolution 242 (1967), Résolution 338 (1973), Résolution 476 (1980),

Résolution 478 (1980), Résolution 1322 (2000), Résolution 1397 (2002).

 

  1. Les Résolutions de l’AG des Nations Unies:

Résolution 181 (1947), Résolution 194 (1948), Résolution 3236 (1974),

Résolutions 3376 et 3379 (1975), Résolution 46/86 (1991),

Résolution 67/19 (2012).

 

  1. Les Conférences et Comités :

La Conférence Internationale de la Société Civile à l’appui du Peuple Palestinien (1975 à nos jours).

 

L’état d’Israël, créé en 1948 suite à une décision politique, est un état très belliqueux, belligérant,  violent et très peu soucieux des droits de l’homme et finalement peu intéressé par la Paix et la Stabilité mondiales. Cet état est très souvent cité dans les plus grands conflits de notre univers ou encore il est l’état qui menace ouvertement d’autres états qu’il juge ou considère comme une menace ou un danger pour la survie du peuple juif voire sioniste.

Faits historiques et volonté politique des Nations Unies (Angleterre, USA et le Royaume Uni) de faire de la Palestine arabe, un état JUIF (suite à l’holocauste Juif ou la SHOA) :

« Grande révolte arabe de 1936-1939 en Palestine mandataire

Les Anglais répondent militairement en augmentant le nombre de policiers et politiquement par une nouvelle commission d'enquête, sous la direction de Lord William Peel, qui propose un premier partage de la Palestine : une région juive (la Galilée et partie de la plaine côtière), une région arabe (Judée-Samarie et Néguev) et une région sous contrôle britannique (Jérusalem). Les Juifs espèrent l'améliorer. Le Haut Comité arabe le rejette totalement, mais l'émir Abdallah de Transjordanie l'accepte. Après l'assassinat du commissaire régional britannique en Galilée, la répression anti-arabe par les Anglais est très dure, le Haut Comité arabe dissous et Amin al-Husseini exilé.

En 1939, devant les menaces de guerre avec l'Allemagne, les Anglais veulent éviter l'instabilité et que les Arabes ne rejoignent les forces de l'Axe.

Ils ont également besoin de s'assurer le soutien du monde arabe (et de son pétrole), qui risque autrement de s'allier avec Hitler. Ils publient en mai 1939 un troisième Livre blanc qui réduit drastiquement l'immigration juive en Palestine (10 000 visas par an pendant 5 ans et 25 000 visas de réfugiés et, de fait, seuls 15 000 immigrants arrivent en Palestine de 1939 à 194512). Ce livre blanc est refusé par les institutions sionistes. L’antisémitisme, de plus en plus manifeste en Europe, conduit à l'émergence d'une politique d'immigration illégale à partir de 1939. Cependant, la majorité des Juifs de Palestine se range loyalement aux côtés des Britanniques contre le IIIe Reich au cours de la guerre.

Aussi, à la déclaration de guerre, Ben Gourion peut-il déclarer : « Nous ferons la guerre comme s'il n'y avait pas de Livre Blanc, et nous combattrons le Livre Blanc comme si la guerre n'existait pas ». De leur côté, les "Arabes" acceptent les termes de ce livre blanc. Le 28 novembre 1941, Hitler et le grand mufti de Jérusalem se rencontrent à Berlin. En mai 1942, le congrès sioniste de Baltimore adopte un programme qui revendique en vain la formation d'un État juif sur toute la Palestine, avec une immigration illimitée et la création d'une armée juive.

Malgré les souhaits d'une commission d'enquête anglo-américaine d'accorder 100 000 visas pour la Palestine pour résoudre le problème des réfugiés, les Anglais interdisent toute immigration légale et la Haganah se consacre à favoriser l'immigration clandestine et 70 000 illégaux peuvent rejoindre, depuis l'Europe, la Palestine.

En 1944, des actions armées contre les Britanniques sont organisées par l'Irgoun et le Lehi. En 1945, la pression s'accentue, pour permettre l'accueil en Palestine mandataire des rescapés des camps de concentration nazis. Le Royaume-Uni s'y oppose. La Haganah lance à son tour des actions armées contre le Royaume-Uni. L'affaire de l'Exodus 1947, où 4 500 réfugiés se voient contraints de retourner en Allemagne avec des morts à son bord, bouleverse l'opinion mondiale.

Le plan de partage de l'ONU

En mai 1946, le Royaume-Uni abandonne sa tentative de trouver une solution, ne voulant pas imposer une solution aux 2 parties.

La Grande-Bretagne confie alors le dossier à l'Organisation des Nations unies qui, avec le soutien conjoint des États-Unis et de l'Union soviétique (aux États-Unis, le Président Truman considère que le réservoir des votes juifs peut lui être politiquement utile; l'Union soviétique considère le sionisme comme un moyen de chasser le Royaume-Uni du Moyen-Orient) et malgré l'opposition de tous les pays arabes, votent le plan de partage de la Palestine, le 30 novembre 1947, ce qui provoque des manifestations de joie de la part des Juifs et de colère de la part des Arabes musulmans. Ce plan de partage divise la Palestine en trois secteurs, l'un arabe, l'autre juif et le troisième, la ville de Jérusalem, international. Les dirigeants palestiniens et les pays arabes refusent ce Plan et annoncent qu'ils s'y opposeront par les armes.

Le 14 mai 1948, David Ben Gourion proclame l'indépendance de l'État d'Israël, immédiatement attaqué par les États arabes voisins ». –Source WIKIPEDIA.

 

L’état d’Israël est en réalité un sanctuaire politique pour les rescapés de la Shoa, un asile pour les réfugiés, demandeurs d’asile, d’immigrants clandestins ou illégaux juifs à travers le monde, suite à la Shoa et non un droit naturel comme les sionistes et autres colons juifs tentent de nous le faire croire.

Les sionistes ou colons juifs sont installés sur des terres arabes, terres considérées comme des camps d’accueil ou des réserves comme ce fut le cas des peaux rouges ou les amérindiens (Sioux, Apaches, Comanches) aux Etats Unis d’Amérique ou encore comme ce fut le cas des Aborigènes en Australie.

Dans le cas de l’état d’Israël et des sionistes, ce sont plutôt les autochtones arabes (musulmans) qui se retrouvent dans les camps et réserves pendant que les sionistes (envahisseurs et juifs), devenus les maitres et propriétaires terriens par les soins de la communauté internationale et l’usage abusif de la violence sur les populations arabes, vulnérables, car totalement abandonnées par la communauté internationale et certains états arabes proches des Etats Unis d’Amérique (Arabie Saoudite).

Les Juifs ou sionistes actuels n’ont aucun droit légitime ou lointain ou même divin sur la Palestine. Ce fut des rescapés, des réfugiés devenus par la force de la corruption politique et religieuse, des envahisseurs avec des droits fonciers imaginaires !

L’état d’Israël est une fraude, la plus grosse fraude de notre ère !

Lire le livre de l’Israélite Shlomo Sand, historien et Professeur à l’Université de Tel Aviv, COMMENT LE PEUPLE JUIF FUT INVENTÉ, (Bestseller), 2008, ou disponible sur http://www.amazon.fr/Comment-le-peuple-juif-fut-invente.

Aussi si vous souhaitez, vous pouvez aussi visionner sa vidéo enregistrée en 2008 et téléchargée le 16 Août 2011 sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?=0yjxkHXfJUs.

Dans cette œuvre d’une portée historique et révolutionnaire, vous découvrirez les véritables origines russes des sionistes actuels, la période de leur reconversion au Judaïsme africain d’origine éthiopienne (Ve siècle), leur soit disant persécution et exil ou exode et les différentes tentatives de créer un état juif ou l’Israël à travers le monde (Afrique).

 

En réalité, ce peuple prétendant être issu ou être « le peuple élu de Dieu » s’est installé sur des terres ne lui appartenant point. Sur des faux prétextes, contre-vérités, la manipulation des faits historiques, les sionistes se sont appropriés la Palestine, devenue l’état d’Israël comme la terre promise par Dieu lui-même, selon la prophétie.

Ceci serait selon eux, leur héritage depuis le Prophète Abraham à travers son fils Isaac.

Cependant, Isaac fut le second fils du prophète, car Abraham avait pour fils ainé, Ismaël, de par sa mère égyptienne, supposée être une servante de l’épouse du prophète, Sarah.

En clair, le droit d’ainesse et l’héritage reviennent de plein droit à Ismaël et non à Isaac, l’usurpateur.

Isaac en hébreux signifie littéralement « le plaisantin » !

En effet, quand Sarah apprit qu’elle enfantera d’un enfant à l’âge avancé de 70 ans, elle se mit à rire. Quand elle eut Isaac, ce dernier fut appelé Isaac ou le plaisantin. D’ailleurs son frère ainé, Ismaël, avait coutume de se moquer de lui, ce qui provoqua la colère de Sarah, ordonnant le départ d’Agar de la cour familiale avec son fils Ismaël. Abraham s’exécuta et envoya Agar et Ismaël en plein désert où il les abandonna.

L’héritage d’Ismaël devint alors celui d’Isaac, le fils cadet. C’est cela l’explication biblique du conflit entre ces frères et fils d’Abraham.

Isaac a volé le droit d’ainesse de son frère !

Ceci n’est pas un fait nouveau pour ce peuple prétendant être la crème de la crème. Un autre fils cadet (Jacob) avait aussi volé le droit d’ainesse de son frère (Ésaü) (GENESE 25 : 27-34) (GENESE 27 : 36 (Comment Jacob trahit la vigilance de son père, obtint la bénédiction de son frère ainé ESAÜ et la malédiction des descendants de Jacob).

 

ESAÜ « Est-ce parce qu’on l’a appelé par du nom de Jacob qu’il m’a supplanté deux fois ? Il a enlevé mon droit d’ainesse, et voici maintenant qu’il vient d’enlever ma bénédiction (…) ».

 

C’était lui aussi un autre Prophète, Jacob. Ce sont aussi les Dieux des juifs d’aujourd’hui, les Sionistes : Abraham, Isaac, Jacob et David.

Jacob (fils d’Isaac et petit-fils d’Abraham) est au même titre qu’Abraham et de David, des grands personnages de la Bible mais et surtout des prophètes ayant marqué l’histoire des juifs actuels ou sionistes.

En clair, un peuple connu pour ses pratiques frauduleuses, déceptions, manipulations des faits, contre-vérités, mensonges religieux etc.

Comment un tel peuple peut-il prétendre être le peuple élu de Dieu ?

Est-ce dire que Dieu notre créateur est un faussaire, un menteur, un Dieu violent ?

N’est-ce pas là la description d’une divinité inachevée comme Satan ou Lucifer, se nourrissant de la peur, de l’angoisse, des intimidations, chantages, violence et autres abus ou péchés afin de s’imposer aux hommes comme l’unique divinité aux pouvoirs illimités ?

Révélations 18 :10 : « (l’ETAT D’ISRAEL) Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi ; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus ».

Révélations 13 :10 : « Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité ; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ainsi la persévérance et la foi des saints ».

Nous sommes le produit de nos parents et de notre communauté. Si nous sommes violents, cela peut s’expliquer à partir de la cassure familiale ou l’échec de la communauté afin de nous apporter l’éducation communautaire à savoir le strict respect des lois et règles, les droits et devoirs et notre place dans la communauté selon la division du travail.

Si nous sommes par la faute des choses devenus des criminels et autres parias, c’est justement parce que nos parents biologiques ont failli à leur mission et aussi parce que la communauté elle-même, a failli à sa mission de nous sauver ou nous apporter le soutien communautaire afin d’être un citoyen respectueux des choses communautaires.

Par conséquent, si Isaac est un faussaire, il est tout à fait normal que ses progénitures aient les germes criminels en eux, faisant d’eux aussi des potentiels faussaires. La preuve en est que le cadet, Jacob, fit exactement ce que son père, Isaac, fit à son ainé, Ismaël.

Ce gène criminel est encore présent chez ces juifs ou sionistes. La preuve est qu’ils se présentent comme des personnes mal intentionnées, portées sur le matériel, la fortune, le prestige, usant de déceptions, manipulations, contre-vérités et autres mensonges afin de les obtenir et se les approprier.

C’est cela aussi la crise ou le conflit israélo-palestinien qui n’est guère une affaire de notre temps moderne mais plutôt depuis l’ère d’Abraham, le véritable père des JUIFS SIONISTES et MUSULMANS de nos jours.

En d’autres termes, la crise en Palestine est plus une question d’héritage, fondé sur le droit d’ainesse. Les descendants d’Ismaël (les Musulmans) réclament leur droit d’ainesse et les descendants du faussaire, Isaac (les Sionistes) refusent de le leur rétrocéder. En lieu et place, ils (Sionistes) se fondent sur les actes criminels de leurs ancêtres (Isaac et Jacob) afin de justifier une quelconque bénédiction et un droit divin afin d’écraser l’opposition musulmane.

L’histoire se répète à nouveau sous nos yeux !

[Un américain revendique un territoire inhabité en Afrique !]

Un autre « juif » du nom de Jeremiah Heaton, « a planté un drapeau à Bir Tawil, un territoire inhabité entre l’Egypte et le Soudan. Il assure désormais régner sur  le « Royaume du Nord-Soudan ». Il  souhaite désormais obtenir le soutien de l’Union Africaine (UA) pour que son royaume soit reconnu internationalement. » - Source- Cameroonvoice du 14 Juillet 2014.

Pourquoi demande-t-il à l’UA de reconnaitre son royaume ?

Il aurait dû demander à l’UA d’abord à qui appartient ce territoire avant de s’autoproclamer propriétaire terrien et souverain du « Royaume du Nord-Soudan » !

Quel lien historique ou identitaire a-t-il avec ce territoire ou avec l’Afrique ?

Quel droit a-t-il de se saisir d’un territoire autre que son territoire d’origine pour en faire sien ?

Sommes-nous encore à l’époque de la Conférence de Berlin de 1884-1885 ou est-ce un avant-goût de ce qui attend les africains depuis l’installation des bases militaires occidentales en Afrique (France, Grande Bretagne et AFRICOM (USA)), une autre sorte de conflit israélo-palestinien voire israélo-arabe noir africain ou israélo-africain ? Wait and see !

Notre ignorance et naïveté sont nos propres péchés originels qui nous détruisent et détruisent notre continent !

Africains ! Africaines ! Vous êtes ainsi prévenus ! Réveillez-vous et soyez en éveil pour votre propre survie et la  survie de votre race noire !

Les sionistes vivent dans le faux !

Sont-ils réellement les vrais héritiers de l’état d’Israël et est-ce l’état d’Israël la vraie terre promise ? Nous y reviendrons ! 

[Fin de la Première partie]

 

ENSEMBLE POUR UNE AFRIQUE FORTE !

 

Fait à Londres le 14 Juillet 2014.

 

Nick De Bessou

Juriste & Anthropologue Politique.

Président du FDRC

Président du FDRC

[Forum pour la Démocratie et la Résolution des Crises]

Suivez-nous sur www.fdrc-democratie.info

Suivez-nous sur www.nickdebessou-info.com

Suivez-nous sur Twitter: @nickdeBessou1

Suivez-nous sur le Blog: nickdebessou.over-blog.com

Suivez-nous sur Facebook: Nick De Bessou et Nick De Bessou Officiel

Les crimes contre l'humanite de l'etat d'Israel: Injustice internationale et betise humaine du "peuple elu de Dieu"! REVOLTANT!

Les crimes contre l'humanite de l'etat d'Israel: Injustice internationale et betise humaine du "peuple elu de Dieu"! REVOLTANT!

Commenter cet article

gege 29/07/2015 18:03

Il ya des injustices qui ne doivent pas durer surtout lorsque sais sous les yeux du mon entier

gege 29/07/2015 18:01

Qu'il change de politique il mette en danger la société dans son ensemble

gege 29/07/2015 18:00

Sais effrayant de voir tent d'exactions sans aucunes initiative saine de la pare du gouvernement israélien franchement les créateurs de l'antisémitisme sais les dirigeants israéliens il ya aucune justice que de l'impunité

gege 29/07/2015 17:56

J