Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog politico-juridique

Cote D'Ivoire-France-Pays-Bas (CPI): Soro Guillaume une veritable menace pour l'humanite!

Publié le 25 Juin 2014 par Nick de Bessou

Côte D’Ivoire-France-Pays-Bas (CPI) : Soro Guillaume une véritable menace pour l’humanité !

 

QUAND LE CHEF REBELLE TENTE D’ETRANGLER L’AMBASSADEUR DE LA France ET ASSASSINER LE PRESIDENT GBAGBO !

QUAND LE COJEP UK VERSION HAMED BAKAYOKO S’OPPOSE FAROUCHEMENT A LA TENUE D’UN EVENEMENT DU FPI A LONDRES !

SORO GUILLAUME UN CRIMINEL INTERNATIONAL EN LIBERTE ET PROTEGE PAR HOLLANDE !

 

[Dossier exclusif du FDRC]

 

Le monde politique est encore sous le choc suite à la publication des extraits du livre du plus célèbre prisonnier politique africain de la Haye, le charismatique et la  nouvelle icône africaine, le Président en exercice de la Côte D’Ivoire, Son Excellence M. Laurent Gbagbo, ayant démystifié la soit disant communauté internationale (France, Grande Bretagne et Etats Unis d’Amérique), en publiant ses mémoires bientôt disponibles à la FNAC à 19,95 Euro. Suite à cela, l’ex Ambassadeur de la France en Côte D’Ivoire, Son Excellence M. Gildas Le Lidec lui a aussi emboité le pas en faisant des révélations à vous donner froid dans le dos :

« Guillaume Soro m’a dit de préparer une camionnette bourrée d’armements et d’explosifs, et qu’il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo !»

L’ancien diplomate ne s’est pas arrêté là avec ses révélations spectaculaires. Il fut  lui aussi une victime de l’actuel Président de l’Assemblée Nationale (PAN) Soro Guillaume lors d’une réunion secrète pour parfaire la déstabilisation du gouvernement Gbagbo :

« Ce dernier (Soro) se précipita sur moi, ses mains en avant qu’il resserra progressivement autour de mon cou. Je ne dus mon salut qu’à l’intervention efficace des ambassadeurs d’Espagne et d’Italie (…) »

 

Nous vous proposons l’intégralité de l’article faisant des vagues immenses dans les chancelleries occidentales mais et surtout a exacerbé la colère et l’indignation des Chefs d’état africains, la plupart bernés ou menés en bateau par la France afin d’apporter leur soutien au sein de la CEDEAO et de l’UA au nouveau « Président Ouattara » et enfin exercer des pressions énormes sur « le régime dictatorial du Président Gbagbo, s’accrochant au pouvoir malgré sa défaite » :

« Par Notre Voie - L'ex-Ambassadeur de France en Gildas Le Lidec révèle " Guillaume Soro m’a dit de préparer une camionnette bourrée d’armements et d’explosifs, de lui indiquer seulement l’adresse où elle serait garée dans Abidjan et qu’il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo».

 

Avant le procès de Gbagbo, les langues se délient déjà - L’ex-ambassadeur de France en Côte d’Ivoire fait de graves révélations

À peine le Président Gbagbo a-t-il été renvoyé en procès que les langues se délient déjà.
Nous ne croyions pas si bien dire en indiquant que ça va être explosif à la CPI lors du procès du président Laurent Gbagbo. À peine les charges à lui attribuées arbitrairement par le procureur de la CPI sont-elles confirmées que les langues se délient déjà. En dehors du livre du président Gbagbo lui-même qui annonce la couleur du grand déballage, un témoignage non moins important vient d’un homme qui a représenté les intérêts de la France en Côte d’Ivoire à un moment crucial de la guerre que la Côte d’Ivoire a connue. L’ambassadeur Gildas Le Lidec, car c’est bien de lui qu’il s’agit, fait savoir, dans les mémoires qu’il vient de publier chez L’harmattan sous le titre «De Phnom Penh à Abidjan : Fragments de vie d’un diplomate», que Guillaume Soro a voulu l’étrangler au cours d’une altercation qu’il a eue avec lui à Yamoussoukro en 2003 : «Ce dernier (Soro) se précipita sur moi, ses mains en avant qu’il resserra progressivement autour de mon cou. Je ne dus mon salut qu’à l’intervention efficace des ambassadeurs d’Espagne et d’Italie». Guillaume Soro était encore secrétaire général des Forces Nouvelles, appellation donnée à la rébellion par ses partisans à Marcoussis.
Le diplomate français affirme également que l’ex-chef rebelle lui avait demandé, en 2002, au cours d’une de leurs premières rencontres à Bouaké, de «préparer une camionnette bourrée d’armements et d’explosifs, de lui indiquer seulement l’adresse où elle serait garée dans Abidjan et qu’il se chargerait du reste pour éliminer Gbagbo».
Le Lidec n’est pas n’importe qui. Il a été l’ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire de 2002 à 2005. C’est lui qui a remplacé l’ambassadeur Renaud Vignal juste après l’éclatement de la rébellion en septembre 2002. C’est sous son mandat en tant que représentant de la France en Côte d’Ivoire que l’armée
française est entrée pour la première fois officiellement en guerre contre notre pays en détruisant la flotte aérienne ivoirienne sur instruction de Chirac. C’est donc un grand témoin de l’histoire de la rébellion ivoirienne.
Et ce qui est important et révélateur quant aux accointances de la France avec la rébellion de Ouattara, c’est le fait que Guillaume soro ait demandé à son ambassadeur de mettre à sa disposition une camionnette pleine d’armements et d’explosifs pour assassiner Gbagbo.
Cela indique clairement que la France était bel et bien le parrain de la rébellion. C’est pourquoi Soro s’est adressé à son ambassadeur et non à celui d’un autre pays.
Que va dire alors le porte-parole du RDR à propos de ce que dit celui qui était le représentant officiel de la France au moment des faits? Que c’est aussi «la falsification de l’histoire récente de notre pays»? Quand on n’a rien à dire, la sagesse voudrait qu’on se taise. Joël NGuessan gagnerait à se poser la question de savoir pourquoi les mêmes qui les portaient hier à bout de bras mettent aujourd’hui sur la place publique ce qu’ils ont caché jusque-là, au lieu de vouloir distraire le monde en criant à la falsification de l’histoire récente de la côte
d’ivoire.

Boga Sivori

SOURCE ET INFORMATION : Information «Jeune Afrique».

 

Depuis lors, les africains de la diaspora multiplient les appels en direction du co-auteur du livre-scandale du Président Gbagbo afin qu’il vienne expliquer dans les différentes capitales européennes le complot ourdi de la France contre le Président démocratiquement élu de la République de Côte (3 Décembre 2010 selon la Décision du Conseil Constitutionnel ivoirien). Cet homme, François Mattei avait accordé une interview devant un parterre de journalistes la  semaine dernière :

« FRANÇOIS MATTEI (COAUTEUR DU LIVRE "POUR LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE" AVEC LE PRÉSIDENT GBAGBO) : 
 

« - Laurent Gbagbo continue et persiste, il a gagné l’élection présidentielle … Ouattara était 3ème à l’élection et Laurent Gbagbo me l’a dit depuis le début …

- S’il a gagné les élections, il n’a rien à faire à la CPI ! Parce que toute la base, tout le fondement de la CPI c’est : « vous vous êtes accrochez, c’est ça qui a causé des morts (…)


- Le procès, à mon avis, sera une catastrophe pour la CPI parce que Laurent Gbagbo peut s’expliquer sur tout et que la CPI va être en grande difficulté comme le procureur a été en difficulté depuis le début (…) ». 

 

Le régime tyrannique Ouattara est dans tous ses états, ayant désormais perdu la face avec des révélations spectaculaires d’un ancien diplomate proche de la rébellion nordiste, rébellion Co orchestrée et financée par les Ouattara, le lobby juif français à travers Dame Dominique Nouvian Folloroux Ouattara, l’UMP et les Présidents français Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

Ce dernier, une véritable brute et un gangster politique hors pair, fut celui-là même qui ordonna les bombardements de la résidence du Président Gbagbo et des installations militaires de l’armée régulière de Côte D’ivoire (LES FDS-CI). De par ces actions, Nicolas Sarkozy tentait d’éliminer physiquement toute la famille Gbagbo  afin de ne point laisser filtrer d’informations compromettantes, comme ce fut le cas avec les Kadhafi en Libye. Il se reprochait énormément de choses qu’il souhaitait étouffées mieux tues à jamais afin de ne point compromettre ses chances aux élections présidentielles de Mai 2012.

 

Le régime totalitaire d’Abidjan venu au pouvoir suite aux contre-vérités des Ouattara s’autoproclamant « Président » sur la base d’une décision d’un proche des  proches, le sieur Youssouf Bakayoko, Président de la Commission Indépendante Electorale (CEI), commission forclose au moment de l’annonce et ce au Quartier Général (Hôtel du Golf et Bunker des Ouattara sous la protection tacite et complice des Casques bleus de la Mission des Nations Unies en Côte D’Ivoire (ONUCI)) du candidat Ouattara en présence des ambassadeurs français, américain et la présence occidentale et finalement en l’absence des media ivoiriens, est depuis quelques mois aux abois vue la proportion que l’affaire Gbagbo prend et surtout sa popularité et son nouveau de statut d’icône africaine en lieu et place de dictateur et mauvais perdant comme malicieusement décrit par Ouattara et ses soutiens occidentaux.

Ce régime moribond et de fraudeurs a décidé de passer à la contre-offensive en tentant d’acheter des consciences africaines pouvant au mieux diaboliser le Président Gbagbo à savoir un certain Franklin Nyamsi et Saïd Penda, tous deux des ressortissants camerounais, uniquement sélectionnés pour apporter des contre-vérités aux camerounais devenus depuis le 11 Avril 2011 à nos jours les farouches supporters du Président Gbagbo et de la libération totale de l’Afrique.

Aussi, ce régime d’analphabètes et de génocidaires a décidé d’acheter la Télévision Nationale du Benin, un autre pays favorable au Président Gbagbo. Il a également tenté de corrompre des journalistes de la Télévision Nationale Camerounaise et finalement un groupe de communication africain appelé Afrique media tv.

 

Toutes ces tentatives furent vaines car les africains ont fini par découvrir la vérité et ne sont point prêts à se faire complices d’une autre mascarade. Seuls les camerounais Penda et Nyamsi sont encore accrochés aux bourses du régime Ouattara. Le premier a même produit un soit disant documentaire relatant la crise ivoirienne, documentaire
médiocre scientifiquement et empreint de partialité exagérée du Directeur de Production tentant malgré son absence d’aptitude intellectuelle et professionnelle de présenter le Président Gbagbo comme l’ennemi  des africains et le second est devenu par souci alimentaire le perroquet de service du PAN Soro Guillaume, un individu  prétendant être un Professeur de philosophie, professeur incapable de nous apporter des ouvrages propres à ses propres découvertes philosophiques et ou incapables de nous apporter son propre courant philosophique sans bien entendu se mettre dans la peau du complexé congénital qu’il est, à répéter des théories erronées grecques afin de justifier sa misérable existence parmi nous.

 

Suite à la publication des extraits du livre du Président Gbagbo, le régime Ouattara encore confronté aux catastrophes naturelles de la semaine derniere et de cette semaine, a ordonne une reunion de haut niveau  afin de tenter  de circonscrire les degats et au besoin nier en bloc les révélations faites par le Président Gbagbo.

Cependant, il ne s’attendait pas aux révélations d’un ancien allié ou partenaire criminel en la personne du diplomate français, ex Ambassadeur de la France en Côte D’Ivoire, M. Gildas Lidec.

Cette révélation troublante a fini par mettre les Ouattara hors d’eux-mêmes. Il faut empêcher à tout prix la FNAC de vendre suffisamment de livres du Président Gbagbo, empêcher la vente du livre du diplomate français encore sous l’obligation professionnelle et diplomatique du droit de réserves et de divulguer des informations sensibles ou  pouvant mettre en péril la sécurité et ou la souveraineté de l’état français et finalement boycotter toutes les rencontres organisées par la diaspora africaine en Europe avec pour Invité spécial, le co-auteur du livre du Président Gbagbo.

Pour la dernière préoccupation des Ouattara, les ambassades ivoiriennes en Europe furent sévèrement mises en garde de point négliger d’user de tout  leur poids afin de faire foirer ces rencontres politiques ou conférences publiques.

C’est donc dans cet élan que trois individus de la communauté des ivoiriens du Royaume Uni ont décidé de jouer leur partition. Ce sont MM. Jean-Claude Grébé (ex Président de la Coordination des Ivoiriens du Royaume Uni), Ibo Anatole (ex Vice-Président de la Coordination des Ivoiriens du Royaume Uni) et Ferdinand Danon Gohou (Président Intérimaire du COJEP-Royaume Uni version Hamed Bakayoko).

 

QUAND LE COJEP UK VERSION HAMED BAKAYOKO S’OPPOSE FAROUCHEMENT A LA TENUE D’UN EVENEMENT DU FPI A LONDRES !

 

 

Ces trois personnages lugubres sont très bien connus au sein de la communauté pour leur parti pris pour le régime tortionnaire d’Abidjan, régime pour lequel ils ont offert leur service en  échange de retombées financières et de postes administratifs. Cependant, ils continuent de prétendre ou se réclament encore des pro-Gbagbo en public et des pro-Ouattara en privé.#

 

Ces personnes furent dénoncées pour leur double langage par le Président Nick De Bessou lors de la soit disant investiture du Président Intérimaire du COJEP- Royaume Uni le Samedi 31 Mai 2014.

Nous le soutenions encore dans une publication à cet effet, prévenant les ivoiriens de se faire involontairement complices du complot des Ouattara d’installer par la petite porte un protégé de Jean Claude Grébé afin de tuer la résistance au sein du mouvement politique de Charles Blé Goudé, extradé vers la Haye pour son refus de coopérer avec le régime Ouattara et enfoncer légalement avec des révélations inédites d’une quelconque implication directe du Président Gbagbo dans les tueries de Mars/Avril 2011.

 

M. Anatole Ibo, un réparateur de portables mobiles, prétendant être un ingénieur est  le Délégué- Royaume Uni du parti politique (URD) de Dame Danielle Boni Claverie. Cet homme de peu de foi ni loi, porteur du virus du VIH/SIDA, infecte intentionnellement ses partenaires sexuels, souvent des jeunes dames vulnérables soit à cause de leur situation d’immigration ou pour des problèmes financiers. Il a son effectif trois dames infectées à savoir son ancienne épouse, son actuelle partenaire et une dame de 42 ans d’origine malienne. Il  en veut terriblement à tout  le monde surtout aux jeunes filles pour avoir contracté la maladie, maladie contractée de par son inconscience à ne point se protéger lors de rapports sexuels avec de nouvelles partenaires sexuelles. Il a décidé de virer au RDR car il est en ce moment la victime d’un chantage financier de la part d’une autre victime infectée, souhaitant publiquement confirmer nos publications. Il  aurait décidé de lui offrir 6 000 Euros pour son silence.

 

 

M. Grébé Jean Claude est un faussaire et fraudeur d’identités et de diplômes. Il enseigne à nos jours dans un Lycée près d’Old Kent Road (Elephant & Castle). Il a démissionné de son poste de Président de la Coordination des Ivoiriens du Royaume Uni le Samedi 26 Avril 2014, à la demande expresse de l’Ambassadeur ivoirien au Royaume Uni, M. Kamon, en échange d’un poste administratif au  sein du Ministère de l’Intégration du Ministre Ali Coulibaly, ancien journaliste à la RTI. Aussi, il lui fut intimé l’ordre de nommer un successeur proche du régime Ouattara et de n’organiser des élections 6 mois plus tard.

 

M. Ferdinand Danon Gohou, est un individu sans emploi et sans domicile fixe, bénéficiaire d’assistance sociale ou sécurité sociale à la fois des états anglais et français, un autre arriviste politique et très friand des raccourcis politiques. En clair, un autre fraudeur et faussaire à la tête du COJEP-Royaume Uni grâce à la bienveillance généreuse du faux docteur Jean Claude Grébé, afin de réduire à néant les activites politiques ou l’activisme de ce mouvement et permettre à Ouattara de respirer un tant soit peu.

M. Ferdinand Danon Gohou fut introduit au COJEP-Royaume Uni par l’ex Vice-Président du COJEP-Europe, Nick De Bessou. Il avait en son temps soumis sa démission du bureau,  à deux reprises à cause du style de leadership de l’ex camarade Patrice Kouté.

La dernière lettre de démission en date du 23 Janvier 2013 fut rejetée par Nick De Bessou car il était lui-même démissionnaire de son poste. Il fut donc conseillé de soumettre sa lettre de démission à l’ex camarade Kouté. Récemment il fut partie intégrante et participative de l’organisation de la Table Ronde sur Charles Blé Goudé du 17 Mai 2014, organisée par le FDRC. A la dernière minute, il annonça via post sur FACEBOOK ne pas jamais être associé ni de près ni de loin à la Table Ronde. Il n’a jamais apporté d’explications pour son manque de considération et de courtoisie encore moins présenté des excuses en bonne et  due forme aux ivoiriens de la communauté encore moins à l’organisateur de la Table Ronde.

 

Cet  individu est le véritable opposant aux activités du FPI, activités prévues pour le 19 Juillet 2014 avec pour Invité Spécial M. François Mattei. A cette même date, il organise « sa sortie politique » avec comme Invite Spécial M. François Mattei pour la dédicace de son nouvel ouvrage coproduit avec le Président Gbagbo.

Bien avant son choix pour la date du 19 Juillet 2014, il fut longtemps prévenu des activites du FPI par les responsables de ce parti puis aussi déconseillé par « son mentor » Patrice Kouté afin de choisir une date autre que le Samedi 19 Juillet 2014, jour spécialement réservé aux activites du FPI du Royaume Uni. Malgré cela, Danon Gouhou persiste et signe ! Il tient absolument à tenir son évènement le même jour et à la même heure.

 

La curiosité étant, nous entrions dans nos réseaux afin de découvrir le fétichisme avec la date du 19 Juillet 2014.

En effet, sous la persistance des autorités diplomatiques ivoiriennes au Royaume Uni de saboter toutes activites pouvant donner plus de popularité au Président Gbagbo, des promesses de grosses sommes et des postes administratifs furent  proposés afin de maintenir un semblant de statu quo dans lequel seules les contre-vérités du régime Ouattara vendues aux occidentaux et africains doivent exister. La tentation fut trop grande pour nos trois faussaires et nouveaux rattrapés du régime Ouattara. L’un d’entre eux a immédiatement besoin de 6 000 Euro afin de garder son statut de porteur VIH/SIDA encore discret et caché à la communauté ivoirienne.

 

Dès l’annonce des promesses faites par les autorités ivoiriennes, nos ainés et doyens ont tenté à plusieurs reprises de les raisonner et les amener à reconnaitre leur tort. Cependant, tous les trois blâment les ivoiriens pour diverses raisons.

Le comble est que ces personnes partageant souvent repas et autres à nos domiciles, sont les véritables personnes exposant notre sécurité en fournissant dans  les moindres détails toute notre vie au Royaume Uni. Une telle attitude est immorale dans la mesure où chaque communauté africaine a des règles et un code de conduite naturellement instaurés afin de régir et règlementer nos actions communautaires. Nous sommes réellement une grande famille et nous devons parler d’une seule voix pour l’intérêt de la communauté. Il est inadmissible de se servir de la loyauté et  fraternité de certaines personnes afin de les exposer au régime barbare et tortionnaire Ouattara en échange d’un poste ou de l’argent.

Les membres de la communauté sont  libres d’appartenir à un parti politique de leur choix. Cependant, dénoncer ses frères et sœurs afin d’avoir des gains en retour, n’est plus faire de la politique ou l’expression manifeste d’un acte communautaire. Cela s’appelle plutôt la SORCELLERIE !

 

Ils furent longtemps avertis de leur double langage et de leur actions considérées comme subversives et facilitant la division, la haine et autres au sein de la communauté. Ils sont encore très orgueilleux et sourds aux appels incessants des ainés et autres doyens de la communauté.

Nous avons décidé de les nommer et publiquement les exposer pour des personnes ramant à contre-courant des intérêts de la communauté.

 

Le sieur Gohou, Président Intérimaire du COJEP-Royaume Uni n’a même pas un bureau local, car les membres de son bureau résident aux quatre coins de notre univers. Il a par exemple, des membres de son bureau résidant dans d’autres états européens pour une représentation censée être localisée au Royaume Uni, pour uniquement  les ivoiriens et  sympathisants du COJEP résidant dans ce pays. Il est aussi encouragé par MM. Grébé et Ibo afin qu’il sabote l’activité du FPI prévue pour le Samedi 19 Juillet 2014. Il a déjà publié des  posters sur FACEBOOK à cet effet.

 

Nous le disions tantôt  que la résistance au Royaume uni est dangereusement infiltrée. Voilà encore une autre preuve palpable.

Pourquoi le COJEP version Hamed Bakayoko tient-il au 19 Juillet 2014 et à faire venir le même invité en la personne de M. François Mattei ? Violente question, vous diriez !

 

Compte tenu de la gravité du problème et du manque de considération des trois personnes nommées ci-haut à l’endroit des règles et du code de de conduite de la communauté ivoirienne, nous sommes dans l’obligation de produire sous peu tous les éléments en notre possession aux autorités policières britanniques !

 

SORO GUILLAUME UN CRIMINEL INTERNATIONAL EN LIBERTE ET PROTEGE PAR HOLLANDE !

Le génocidaire et Président de l’Assemblée Nationale ivoirienne (PAN) Soro Guillaume est un personnage particulier car protégé par les autorités françaises malgré les différents rapports des organisations internationales des droits de l’homme à savoir Global Human Rights Watch et Amnesty International pour les crimes commis sur des gendarmes et leurs familles assassinés en Septembre 2002, les crimes et autres génocides commis dès la prise d’Abidjan au Carrefour Duekoué, Nahibly et à Gesco (entrée de la commune de Yopougon- Autoroute du Nord).

Malgré le volume des rapports détaillés, cet individu est souvent l’invité spécial de l’Élysée et de d’autres chancelleries occidentales. Paris aurait même rassuré le PAN Soro de ne point s’inquiéter pour sa survie politique ou pour une éventuelle poursuite judiciaire (CPI). Fort de cette assurance, ce dernier multiplia les déclarations incendiaires à l’endroit de son ancien mentor et patron, le Président Gbagbo. A titre de défiance, il s’invita à Gagnoa, ville natale du Président Gbagbo afin  de narguer les parents de son ex collaborateur, collaborateur qu’il tente de faire passer pour un dictateur et mauvais perdant aux élections de Novembre 2010.

En réalité, comme nous le soutenions dans notre publication suite à son soit disant voyage historique post-guerre civile, il y était afin de se rapprocher des populations autochtones bétés pour justifier comme il l’a fait dans son ouvrage l’incriminant « POURQUOI JE SUIS DEVENU UN REBELLE», son choix pour la rébellion et le dégommage de leurs fils. Il tentait ainsi avec la complicité des fils originaires de la région du Goh à savoir l’ex Ambassadeur Allou Bitty Eugène et Louis Dakoury Tabley de faire passer la couleuvre selon laquelle le Président Gbagbo avait trahi ses propres parents et les populations ivoiriennes en faisant massacrer des ressortissants du nord et militants du RDR. Ils espéraient ainsi obtenir la compréhension des populations et leur pardon. Dans un souci de démontrer de sa bonne foi, le PAN Soro Guillaume offrit la somme de 34 millions CFA à la chefferie traditionnelle et la promesse de la construction d’un château d’eau et des classes d’écoles primaires. Depuis lors ces promesses sont restées lettres mortes.

La Procureure Fatou Bensouda et le bureau du Procureur sans oublier le Représentant des victimes sont tous convaincus de la culpabilité du PAN Soro Guillaume dans la crise ivoirienne. Cependant, sous injonctions des autorités socialistes au pouvoir en France et des avocats du Chef d’état ivoirien, très proches du Bureau du Procureur Fatou Bensouda ont délibérément décidé de fermer les yeux sur ces crimes et autres commis par le PAN Soro et ses ex Commandants afin de ne point exposer ou menacer l’instabilité politique du nouvel homme fort d’Abidjan.

Il fut maintes fois documenté les déclarations incendiaires du PAN Soro Guillaume à livrer tout le monde y compris Ouattara et  ses soutiens occidentaux, si la CPI s’intéressait particulièrement à son cas ou celui de ses commandants. En clair, Soro Guillaume fait du chantage à tout le monde afin d’éviter la justice internationale.

La tentative d’assassinat du diplomate français, un crime de lèse-majesté est resté sans réaction de la part des autorités de l’époque. Les intérêts français sont plus importants que  la vie des diplomates ou des populations ivoiriennes. Certainement, Gildas Lidec nous fournira dans les moindres détails les motivations l’ayant animé à faire ces révélations de taille dès la vente de son prochain ouvrage.

Encore, il faudra bien qu’il soit encore en vie afin de s’exprimer en public. Le décès mystérieux de Léon Mercadet, ce français exposant le double langage et l’hypocrisie de François Hollande dans l’affaire Gbagbo et la crise post-électorale est à prendre au sérieux !

D’ailleurs le régime Ouattara est encore sur le pied de guerre après la tentative d’assassinat du Docteur Prao Séraphin.

L'opposant et chroniqueur de presse (notamment dans Le Nouveau Courrier) Prao Séraphin, fut agressé par des FRCI, dans ce qui ressemble à une tentative d'assassinat. Pour plus de détails, nous vous conseillons de lire Le Nouveau Courrier du Mercredi 25 Juin 2014.

La communauté internationale particulièrement la France et leur valet françafricain Ouattara tentent d’étouffer la vérité en multipliant des actions souvent criminelles sur le terrain. Des personnes autrefois pas impliquées dans la politique sont devenues par  la force des choses des agents et autres bras séculiers du régime Ouattara, régime promettant des fortes sommes d’argent aux personnes souvent totalement démunies donc vulnérables afin d’assouvir leurs sale besogne. Ceci explique la farouche opposition de Danon Gohou à la tenue des activites du FPI au Royaume Uni.

La résistance de nos jours a perdu son pesant d’or et sa virulence car les leaders et autres zozos ont décidé d’accrocher leur costume de résistants pour des postes et autres avantages. La preuve, les marches et autres activités en Europe ont drastiquement baissé en popularité ou mobilisation. La plupart des résistants sont gagnés par le découragement voire la déception. Telle est la triste réalité !

Devons-nous de ce fait, laisser fleurir une nouvelle classe de collaborateurs exposant dangereusement certains membres de la communauté pour des postes et autres avantages ou encore les extirper puis regrouper nos forces avec le peu de résistants encore actifs pour la victoire finale ?

La seconde option est la nôtre et demeurera notre objectif !

Il est inadmissible que 53 ans après les indépendances, nos états soient encore sous le contrôle direct de l’ancienne métropole et encore maitresse de nos ressources naturelles au détriment du bien-être de nos populations mourant dans l’indifférence la plus totale pour manque d’argent, d’emploi, de soins médicaux etc. Il faut bien un jour s’opposer à cette pratique esclavagiste.

Ce sont les français eux-mêmes qui nous ont offert la Révolution Française de 1789. Alors, nous sommes à même de les imiter car si c’était bon pour eux en 1789, ce sera aussi bon pour nous autres en 2014 ou 2015 !

 

ENSEMBLE POUR UNE AFRIQUE FORTE !

 

Fait à Londres le 25 Juin 2014.

 

Nick De Bessou

Juriste & Anthropologue Politique.

Président du FDRC

Président du FDRC

[Forum pour la Démocratie et la Résolution des Crises]

Suivez-nous sur www.fdrc-democratie.info

Suivez-nous sur www.nickdebessou-info.com

Suivez-nous sur Twitter: @nickdeBessou1

Suivez-nous sur le Blog: nickdebessou.over-blog.com

Suivez-nous sur Facebook: Nick De Bessou et Nick De Bessou Officiel

 

La Une des journaux du jour! Consternation et colere en Afrique!La Une des journaux du jour! Consternation et colere en Afrique!La Une des journaux du jour! Consternation et colere en Afrique!

La Une des journaux du jour! Consternation et colere en Afrique!

Commenter cet article

DOH MICHEL 27/06/2014 12:43

slt un frere voila doc pour toi

simone 26/06/2014 08:08

mais je dis ho toi nick la tu as fais quelle university meme, tu dis tu es jurist quell est ton numero matricule? tu fais chier les gens avec tes divagations tu prends tes reves pour la realite, tu accuses tout le monde de tout et de rien. tu devrais avoir honte de ta personne, honte de sabotter la communaute Ivoirienne de la sorte. tn frdci devrai resoudre les crises au lieu d'en creer. tu melange tout dans tes ecrits. c'est a croire que tu nete realises que lorsque tu denigres ton prochains! ressaissis toi si tu eux encore tu as pratiquement fume ton cervau dans ta drogue la, tu deviens fou si tu ne l'es pas encore!!! CHERCHE A RESOUDRE LES CRISES AU LIEU D'EN CREER!!!!!!!
et puis toi tu travaille ou deja, a traiter les gens de ne pas avoir de domicile fixe et vivamt d'allocation. toi donne nous ta situation sociale: tu as quell diplome, dans quele university tu l;as obtenu, tu travailles ou, tu vis ou, expose tes fais avant d'accuser les autres. la balle est dans ton camp monsieur mieu que tout et sait tout.

medjo messa yorick 25/06/2014 22:38

Vous parlez de guillaume soro qui n'etait que 1er minstre de monsieur laurent gbagbo tous ces chefs d'etats africain son diriger je pense que guillaume soro ne peut pas agire seul il y a forcement des lobbies derrière lui pour continuerde faire avancer l'afrique comme ils le veulent et il faut les obeir sinon on fini comme monsoeur laurent gbagbo merci a vous